AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 ZOOM sur les Cratères Lunaires...

Aller en bas 
AuteurMessage
tanka
Administrateur Adjoint
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3922
Age : 53
Localisation : Nantes
Loisirs : photos; peche ; astronomie; aéronautique
Points : 3425
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: ZOOM sur les Cratères Lunaires...   Sam 2 Oct 2010 - 19:51

Vol au-dessus du cratère lunaire Tycho

La sonde Kaguya a pris les vues les plus précises du grand cratère lunaire Tycho. L’agence spatiale japonaise, qui dirige la mission, a produit cette animation à partir de ces images, obtenues avec une caméra stéréo. Ainsi, les reliefs sont rendus avec fidélité. La résolution au sol avoisine 10m par pixel.

Le cratère Tycho mesure 84km de diamètre et est visible depuis la Terre avec des jumelles, notamment lors de la Pleine Lune, grâce à ses spectaculaires rayons blancs. Seule la sonde américaine Lunar Orbiter 5, dans les années 1960, avait obtenu des vues comparables, sans toutefois pouvoir restituer les reliefs.


Le bord du cratère Tycho, reconstitué en trois dimensions.
Crédit: Jaxa/NHK/C&E Photos
Pour en savoir plus, lire l’article sur ce sujet: "Alunissage virtuel dans le cratère Tycho", dans Ciel&Espace n°465, de février 2009.

Pour télécharger la vidéo du survol de Tycho, cliquez ici (fichier 115 Mo - patience...)

Philippe Henarejos, le 20 janvier 2009
Source Ciel&Espace: http://www.cieletespace.fr/evenement/2763_vol-au-dessus-du-cratere-lunaire-tycho

_________________
MINOLTA 5D - objectif Minolta 18/70 mm - zoom minolta 75/300 mm
SONY ALPHA 700 + Objectif Professionnel SIGMA EX 50-500mm F4-6,3 DG APO HSM EX

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tanka
Administrateur Adjoint
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3922
Age : 53
Localisation : Nantes
Loisirs : photos; peche ; astronomie; aéronautique
Points : 3425
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: ZOOM sur les Cratères Lunaires...   Sam 5 Fév 2011 - 13:27

Collier de perles lunaires

Cette série de petits cratères enfilés comme des perles est à mettre au crédit de la caméra de la sonde Lunar Reconnaissance Orbiter lancée le 18 juin dernier.

Ces cratères «secondaires» seraient, selon les chercheurs de l'Université de l'État d'Arizona, le résultat de la chute de fragments éjectés suite à l'impact d'un très gros objet à la surface lunaire. Il pourrait s'agir de celui qui a formé le cratère Giordano Bruno (22km de diamètre), situé à 525km au nord.


Les débris éjectés du cratère Giordano Bruno ont formé cette chaîne de cratères secondaires. L'image fait 4,5km de large.
Crédit: NASA/GSFC/Arizona State University
Les débris auraient touché la surface avec un angle rasant, les plus petits écorchant le sol (en haut) et les plus gros formant des cratères (en bas) dont le plus important visible ici mesure 340m de diamètre.

Jean-François Haït, le 7 août 2009
Source Ciel&Espace: http://www.cieletespace.fr/image-du-jour/3859_collier-de-perles-lunaires

_________________
MINOLTA 5D - objectif Minolta 18/70 mm - zoom minolta 75/300 mm
SONY ALPHA 700 + Objectif Professionnel SIGMA EX 50-500mm F4-6,3 DG APO HSM EX

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tanka
Administrateur Adjoint
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3922
Age : 53
Localisation : Nantes
Loisirs : photos; peche ; astronomie; aéronautique
Points : 3425
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: ZOOM sur les Cratères Lunaires...   Sam 5 Mar 2011 - 22:24

LRO épie le fond du cratère Tycho

Visible à l’œil nu depuis la Terre, le cratère lunaire Tycho est aussi l’un des plus spectaculaires. C’est en partie en raison de son jeune âge: environ 108 millions d’années. De ce fait, ce cirque de 85km de diamètre est très peu érodé par les impacts ultérieurs.

En particulier, son fond est toujours un chaos de roches fondues par l’énergie dégagée lors de l'impact d'origine. Les sondes Lunar Orbiter, dans les années 1960, et Kaguya, en 2009, avaient déjà photographié ce lieu remarquable de la Lune. Cette fois, c’est Lunar Reconnaissance Orbiter qui, avec sa résolution de 62cm par pixel, a zoomé sur l’intérieur de Tycho. Le résultat est cette image impressionnante qui détaille les flots de roches fondues puis solidifiées.


La sonde américaine détaille le chaos de roches fondues qui tapisse le cratère lunaire.
Crédit: Nasa/GSFC/ASU/Ciel et Espace Photos
Envisagé comme site d’atterrissage d’une mission Apollo (annulée), Tycho est à nouveau parmi les favoris pour le nouveau, mais encore hypothétique, programme d’exploration lunaire américain.

Philippe Henarejos, le 19 janvier 2010
Source Ciel&Espace: http://www.cieletespace.fr/image-du-jour/4695_lro-epie-le-fond-du-cratere-tycho

_________________
MINOLTA 5D - objectif Minolta 18/70 mm - zoom minolta 75/300 mm
SONY ALPHA 700 + Objectif Professionnel SIGMA EX 50-500mm F4-6,3 DG APO HSM EX

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tanka
Administrateur Adjoint
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3922
Age : 53
Localisation : Nantes
Loisirs : photos; peche ; astronomie; aéronautique
Points : 3425
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: ZOOM sur les Cratères Lunaires...   Lun 1 Aoû 2011 - 14:22

Plongée dans le cratère lunaire Clavius

Très prisé par les amateurs d'observations lunaires, le cratère Clavius est l'un des plus spectaculaires et des plus faciles à observer. Une très belle image d'un astronome amateur français nous le dévoile.

La Lune est l'astre de prédilection des astronomes débutants. Lumineux, proche et facile à pointer, notre satellite offre des observations inoubliables dans le moindre instrument. Avec un diamètre apparent de 30' d'arc environ, la Lune présente une multitude de paysages. Les zones claires sont très fortement cratérisées suite au bombardement météoritique intense qui s'est produit au début de l'histoire du Système solaire. Une constante qu'on retrouve sur l'ensemble des astres où l'absence d'atmosphère et donc d'érosion a préservé les terrains bouleversés il y a plusieurs milliards d'années.

Sur la Lune cette période agitée a été suivie du remplissage des bassins les plus profonds par des épanchements de lave. Cette lave refroidie et sombre a trompé les astronomes du Moyen-Age qui pensaient être en présence de véritables mers et océans. La nomenclature lunaire confirme cette méprise mais les premiers astronautes de la mission Apollo 11 en 1969 peuvent témoigner que la Mer de la Tranquillité où ils firent quelques courtes promenades n'est qu'une aride plaine poussiéreuse.

Ces fausses mers sont déjà visibles à l'œil nu mais c'est une paire de jumelles solidement maintenue qui permett de découvrir les plus grandes formations lunaires. Une lunette de 60mm ou 70mm de diamètre offre des observations à l'infini. Au fil de la lunaison et des mouvements de libration de la Lune, l'éclairage du relief n'est jamais le même, offrant une vision toujours renouvelée de la surface de notre satellite. Cratères, failles, chaînes de montagne, dômes dans les plaines, tunnels de lave effondrés..., la géologie lunaire est particulièrement riche.


Cette image de la Lune gibbeuse permet de repérer la position du cratère Clavius qu'une petite lunette révèlera à proximité du pôle sud.
Crédit: Valère Leroy
Clavius comme si vous y étiez
Situé à proximité du pôle sud et formé au cours d'un terrible impact il y a 4 milliards d'années, Clavius est l'un des plus célèbres cratères lunaires, le second par la taille avec 225km de diamètre. En raison de ses dimensions et de la courbure de la surface de la Lune, un astronaute qui se trouverait au centre de Clavius n'en verrait même pas l'enceinte en regardant à l'horizon, malgré ses sommets qui atteignent pourtant 4.600m d'altitude. Des impacts plus récents sont venus perforer la muraille et le fond de Clavius à plusieurs endroits.

Installé dans les Yvelines, l'astrophotographe Christian Arsidi est considéré comme l'un des meilleurs spécialistes en imagerie lunaire et planétaire. Sa passion pour la Lune remonte à la mission Apollo 8 en 1968. Dix ans plus tard, devenu photographe, l'homme se lançait à la conquête de notre satellite avec son premier instrument doté d'un miroir de 200mm de diamètre. Ne quittant plus des yeux la Lune, il n'a cessé d'améliorer ses images tout en cosignant plusieurs livres, dont Au clair de Lune. Désormais Christian Arsidi utilise un télescope de 350mm de diamètre. Il met à profit les moments où la turbulence atmosphérique se fait plus calme pour photographier la Lune à très haute résolution avec une caméra CCD. L'image ci-dessous a été réalisée le premier septembre. Elle est d'une telle qualité qu'elle évoque certaines vues obtenues depuis les vaisseaux Apollo en orbite lunaire.


Aussi spectaculaire que si vous l'observiez du hublot d'un vaisseau en orbite lunaire, le cratère Clavius révèle ici toute sa majesté.
Crédit: Christian Arsidi
Par Jean-Baptiste Feldmann, Futura-Sciences Le 12 septembre 2010 à 11h54
Source Actualité Futura-Sciences: http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/astronomie/d/plongee-dans-le-cratere-lunaire-clavius_25061/

_________________
MINOLTA 5D - objectif Minolta 18/70 mm - zoom minolta 75/300 mm
SONY ALPHA 700 + Objectif Professionnel SIGMA EX 50-500mm F4-6,3 DG APO HSM EX

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tanka
Administrateur Adjoint
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3922
Age : 53
Localisation : Nantes
Loisirs : photos; peche ; astronomie; aéronautique
Points : 3425
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: ZOOM sur les Cratères Lunaires...   Mar 2 Aoû 2011 - 15:02

Zoom sur le cratère lunaire Tycho

Sur la Lune, Tycho, avec ses 85km de diamètre, est l'un des gros cratères les plus récents. Il ne daterait que de 100 millions d'années. Avec le télescope de 1m du Pic du Midi, une équipe d'astronomes amateurs et professionnels a réalisé ce cliché d’une résolution voisine de 250m. Cela permet de bien voir la surface de lave fondue qui tapisse le fond de l'arène.

Le cratère lunaire Tycho, photographié avec le télescope de 1m du Pic du Midi.
Crédit: Elie Rousset/JL Dauvergne/Philippe Tosi/S2P/IMCCE/Obs. Midi Pyrénées
Tout autour du cratère, les terrains semblent avoir des reliefs adoucis. C'est dû au matériau excavé lors de l'impact, qui a recouvert les environs. C'est dans cette région que la sonde Surveyor 7 s'est posée et a photographié le sol lunaire le 10 janvier 1968.

Philippe Henarejos, le 30 septembre 2010
Source Ciel&Espace: http://www.cieletespace.fr/node/6031

_________________
MINOLTA 5D - objectif Minolta 18/70 mm - zoom minolta 75/300 mm
SONY ALPHA 700 + Objectif Professionnel SIGMA EX 50-500mm F4-6,3 DG APO HSM EX

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tanka
Administrateur Adjoint
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3922
Age : 53
Localisation : Nantes
Loisirs : photos; peche ; astronomie; aéronautique
Points : 3425
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: ZOOM sur les Cratères Lunaires...   Mar 2 Aoû 2011 - 15:08

Les disparus de Columbia rejoignent la Lune

Sept cratères lunaires portent désormais les noms des astronautes disparus en 2003 dans l'accident de la navette spatiale Columbia. L'Union astronomique internationale, seule instance ayant autorité en matière de nomenclature sur les corps célestes, a approuvé provisoirement les noms suivants pour sept cratères: Husband, McCool, Chawla, L. Clark, M. Anderson, D. Brown, Ramon.

La navette Columbia s'était désintégrée lors de son retour au sol, le 1er février 2003. Les noms des membres de l'équipage, auxquels la Nasa rend hommage, avaient déjà été donnés sur Mars, mais de manière officieuse, aux collines explorées par le robot Spirit.


Les sept cratères lunaires nommés d'après les sept astronautes de Columbia.
Crédit: NASA/GSFC/ASU.
Cette fois, c'est sur la face cachée de la Lune, dans le vaste bassin d'impact Apollo, que des cratères ont été baptisés des noms des disparus. Si certains comportent des initiales, c'est pour les distinguer d'homonymes déjà attribués sur notre satellite naturel.

D'autres astronautes disparus sur la Lune
Quatorze autres cratères lunaires avaient déjà été nommés en l'honneur d'astronautes tués au cours de leur mission:

- les trois morts de la mission Apollo 1: Virgil Grissom, Edward White, et Roger Chaffee (1967).
- les cosmonautes Vladimir Komarov (mission russe Soyouz 1, 1967), Vlasdislav Volkov, Georgi Dobrovolski, et Viktor Patsayev (mission Soyouz 11, 1971).
- et les sept Américains morts dans l'explosion de la navette Challenger en 1986: Dick Scobee, Gregory Jarvis, Ronald McNair, Ellison Onizuka, Judith Resnik, Michael J. Smith, Christa McAuliffe.

Tous les noms se retrouvent dans l'Index géographique de la nomenclature planétaire de l'UAI.

Raphaëlle Tilliette, le 31 janvier 2011
Source Ciel&Espace: http://www.cieletespace.fr/node/6679

_________________
MINOLTA 5D - objectif Minolta 18/70 mm - zoom minolta 75/300 mm
SONY ALPHA 700 + Objectif Professionnel SIGMA EX 50-500mm F4-6,3 DG APO HSM EX

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tanka
Administrateur Adjoint
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3922
Age : 53
Localisation : Nantes
Loisirs : photos; peche ; astronomie; aéronautique
Points : 3425
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: ZOOM sur les Cratères Lunaires...   Mar 2 Aoû 2011 - 15:14

Craquelures au fond du jeune cratère Giordano Bruno

Sur la face cachée de la Lune, le cratère Giordano Bruno est considéré comme la trace d'un des impacts les plus récents à la surface de notre satellite. La sonde Lunar Reconnaissance Orbiter (LRO) a photographié avec une résolution record de 0,6m par pixel le fond de cette cavité de 22km de diamètre. Sur cette image de 737m de côté, on voit un sol complètement fragmenté en une mosaïque de morceaux de 40m de côté.

Plusieurs amas de rochers brillants sont également visibles. Ils correspondent à des fragments de sol lunaire qui ont roulé à l'intérieur du cratère, peu après sa formation.


Détail du cratère lunaire Giordano Bruno par LRO.
Crédit: NASA/GSFC/ASU/Ciel et Espace Photos
Situé tout près de la limite avec la face visible, Giordano Bruno aurait moins de 350 millions d'années, ce qui est très jeune dans les échelles de temps employées pour dater les corps célestes. L'une de manifestations de cette jeunesse est l'impressionnant réseau de rayons brillants qui s'échappent du cratère. Ils sont formés de matériau éjecté lors du choc entre un astéroïde et le sol lunaire. Le rayonnement solaire n'a pas encore eu le temps de les gommer.

Selon un écrit médiéval, le 18 juin 1178, cinq moines de Canterbury (Royaume-Uni) ont vu à l'oeil nu un impact important survenir sur le limbe lunaire. Ce témoignage est parfois associé à la formation du cratère Giordano Bruno. Mais l'hypothèse, même si elle est séduisante, n'est pas retenue par les scientifiques. En effet, le nombre de fragments éjectés par un tel choc aurait dû se traduire par d'intenses pluies de météores sur Terre qu'aucun des peuples tournés vers l'observation du ciel ne relate.

Philippe Henarejos, le 2 mars 2011
Source Ciel&Espace: http://www.cieletespace.fr/node/6879

_________________
MINOLTA 5D - objectif Minolta 18/70 mm - zoom minolta 75/300 mm
SONY ALPHA 700 + Objectif Professionnel SIGMA EX 50-500mm F4-6,3 DG APO HSM EX

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tanka
Administrateur Adjoint
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3922
Age : 53
Localisation : Nantes
Loisirs : photos; peche ; astronomie; aéronautique
Points : 3425
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: ZOOM sur les Cratères Lunaires...   Mar 2 Aoû 2011 - 15:17

Stupéfiante image du cratère lunaire Tycho

L'une des plus belles formations lunaires vient d'être photographiée en haute résolution par la sonde Lunar Reconnaissance Orbiter. Il s'agit du cratère Tycho, ou plus exactement de son piton central sur lequel LRO a découvert d'incroyables détails.

Si l'on vous dit Tycho, vous penserez sans aucun doute à Tycho Brahe, l'un des Bâtisseurs du ciel dont on a ouvert la tombe en novembre 2010 à Prague. Celui qui observa en 1572 une supernova (SN1572, appelée également supernova de Tycho) dans notre propre galaxie est considéré comme le père de l'astronomie d'observations moderne.

Mais son prénom désigne également une formation lunaire particulièrement remarquable située dans l'hémisphère sud de notre satellite naturel. Le cratère Tycho est né il y a un peu plus d'une centaine de millions d'années suite à l'impact d'un astéroïde qui devait avoisiner les 10km de diamètre. Le choc a provoqué une excavation circulaire dont le fond se trouve 4.700m en dessous du niveau du sol environnant. Le cratère est célèbre pour les rayons clairs qui s'en échappent en étoile et traversent la Lune sur plusieurs milliers de kilomètres, des éjectas résultant d'un impact oblique. Le centre du cratère est occupé par un ensemble de montagnes s'élevant à plus de 2.000m, le pic central. C'est lui que la sonde LRO a détaillé.


Tycho, l'un des plus beaux cratères lunaires. Vue d'ensemble réalisée par la sonde LRO.
© Nasa/GSFC/Arizona State University
Une montagne fascinante
Le 10 juin dernier, LRO a saisi le lever de Soleil sur le piton central de Tycho avec sa caméra à champ étroit. Les détails sont ainsi très bien mis en valeur et les ombres s'étirent de façon spectaculaire. Pour les scientifiques, le piton central qu'on observe dans les cratères comme Tycho se forme en raison de l'onde de choc qui précède l'astéroïde impacteur. Après une brutale compression, le sol se détend comme un élastique et s'élève au centre de la dépression creusée. Mais les géologues s'interrogent sur la nature des pics centraux: sont-ils constitués du matériau en surface d'origine ou s'agit-il d'une remontée de roches qui étaient profondément enfouies ? Comme le fait remarquer Mark Robinson, l'un des responsables de la mission, on peut imaginer l'excitation de futurs géologues qui se hisseront peut-être un jour le long des pentes abruptes du piton central de Tycho pour y prélever des échantillons.

Telles une cerise sur le gâteau, les images prises par LRO ont révélé au sommet de ce massif montagneux (qui mesure une quinzaine de kilomètres à sa base) la présence d'un bloc rocheux de 120m niché dans une légère dépression. Comment est-il arrivé là ? Mystère...


Le massif montagneux au centre du cratère lunaire Tycho comme on ne l'avait encore jamais vu. En médaillon gros plan sur le rocher posé au sommet.
© Nasa/GSFC/Arizona State University
Par Jean-Baptiste Feldmann, Futura-Sciences, le 2 juillet 2011 à 16h25
Source Actualité Futura-Sciences: http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/astronomie/d/stupefiante-image-du-cratere-lunaire-tycho_31177/

_________________
MINOLTA 5D - objectif Minolta 18/70 mm - zoom minolta 75/300 mm
SONY ALPHA 700 + Objectif Professionnel SIGMA EX 50-500mm F4-6,3 DG APO HSM EX

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tanka
Administrateur Adjoint
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3922
Age : 53
Localisation : Nantes
Loisirs : photos; peche ; astronomie; aéronautique
Points : 3425
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: ZOOM sur les Cratères Lunaires...   Jeu 5 Jan 2012 - 0:46

Saisissante image du cratère lunaire Aristarque

En survolant la surface de la Lune à seulement 26km d'altitude le 10 novembre dernier, la sonde américaine LRO a saisi des détails d'une centaine de mètres sur les parois du cratère Aristarque.

En orbite lunaire depuis le mois de juin 2009, la sonde Lunar Reconnaissance Orbiter est chargée de cartographier notre satellite naturel à haute résolution à partir d'une altitude moyenne de 50km et d'en étudier les régions polaires. Ce quadrillage systématique a déjà permis de produire les cartes les plus détaillées à ce jour de la face visible ainsi que de la face cachée, l'occasion de photographier au passage quelques curiosités géologiques comme des puits, des grottes ou même un pont !

LRO en profite également pour revisiter en image quelques grandes formations lunaires célèbres. C'est ainsi que la sonde nous a offert en juillet 2011 un panorama stupéfiant du pic central du cratère Tycho, une cavité de 85km de diamètre formée il y a un peu plus d'une centaine de millions d'années par la chute d'un astéroïde d'environ 10km de diamètre. L'impact est à l'origine d'un massif montagneux au centre du cratère qui s'élève à plus de 2.000m d'altitude et possède à son sommet un bloc rocheux d'environ 120m arrivé là on ne sait trop comment. Cette fois-ci LRO a survolé en rase-motte une région géologique fascinante appelée "le soulèvement d'Aristarque".


Le cratère Aristarque photographié par LRO au cours d'un passage à sa verticale.
Les flèches marquent les limites de la vue panoramique au bas de l'article.
© Nasa/GSFC/University of Arizona
Aristarque, un « petit » cratère très brillant
Il y a environ 500 millions d'années, une comète ou un astéroïde est venu frapper la partie Nord-Ouest de l'Océan des Tempêtes, y creusant un cratère de 40km de diamètre sur 3.500m de profondeur. C'est dans cette immense zone basaltique où les géologues ont découvert des champs de cendres volcaniques explosives qu'on peut également observer les restes d'immenses coulées de lave qui ont sculpté un tunnel long de 160km et large de 11km, la Vallée de Schröter.

En raison de la jeunesse d'Aristarque, la roche pulvérisée par l'impact n'a pas encore été altérée par le vent solaire ce qui fait de ce cratère la formation géologique la plus brillante de la Lune, repérable dans la lumière cendrée à l'opposé du croissant lunaire deux ou trois jours après la Nouvelle Lune. Pour autant les éjectas n'ont pas tous la même composition. Alors que de la cendre et des basaltes recouvrent le sol au Nord-Est du cratère, l'analyse de la partie Sud-Ouest révèle la présence de roches granitiques.

La sonde LRO a photographié le rempart intérieur du cratère Aristarque au mois de novembre dernier à une altitude de 26km, guère plus du double de celle des avions commerciaux sur Terre. Le résultat est saisissant et révèle avec un luxe de détails une alternance de bandes claires et sombres sur la paroi. Jusqu'à présent on attribuait l'origine de ces bandes à des glissements de terrain. Mais voilà que Mark Robinson, responsable de l'équipe de la caméra de LRO évoque une autre possibilité. Selon lui certaines de ces bandes sombres pourraient être des écoulements pyroclastiques. Une hypothèse audacieuse, quand on sait qu'Aristarque s'est formé 200 millions d'années après la fin présumée du volcanisme lunaire...


Vue panoramique de la paroi intérieure du cratère Aristarque réalisée au cours d'un survol en rase-motte de la sonde LRO.
© Nasa/GSFC/University of Arizona
* LRO

Par J-B Feldmann, Futura-Sciences, le 4 janvier 2012
Source Actualité Futura-Sciences: http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/astronomie/d/saisissante-image-du-cratere-lunaire-aristarque_35707/

_________________
MINOLTA 5D - objectif Minolta 18/70 mm - zoom minolta 75/300 mm
SONY ALPHA 700 + Objectif Professionnel SIGMA EX 50-500mm F4-6,3 DG APO HSM EX

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tanka
Administrateur Adjoint
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3922
Age : 53
Localisation : Nantes
Loisirs : photos; peche ; astronomie; aéronautique
Points : 3425
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: ZOOM sur les Cratères Lunaires...   Jeu 22 Mar 2012 - 20:48

Le cratère lunaire Aristarque en couleurs

C'est l'un des cratères lunaires les plus brillants. Aristarque, avec ses 40km de diamètre, est non seulement une cible spectaculaire pour les astronomes amateurs mais aussi pour les scientifiques. Formé voici 450 millions d'années, l'impact qui l'a creusé est visible sur cette vidéo, à 1' 53", c’est l’un des grands cratères lunaires les plus jeunes. Situé sur un plateau en plein Océan des Tempêtes, il figure parmi les sites d'exploration les plus intéressants.


Le cratère Aristarque, sur la Lune.
©M. Weigand/C&E Photos
Aristarque est également connu comme l'un des sites autour duquel ont été repérés de très nombreux phénomènes transitoires attribués à des manifestations volcaniques tardives, des émanations gazeuses. Le 6 mars 2012, le photographe Mario Weigand en a tiré le portrait avec son télescope mais en exagérant les teintes des terrains qui l'entourent. Ce traitement permet de visualiser la diversité des sols dans l'environnement d'Aristarque.

Le champ couvert permet de voir la Vallée Shroëter, d'origine volcanique, qui serpente sur le plateau. Les parois internes du cratère ont été photographiées de très près récemment par la sonde Lunar Reconnaissance Orbiter (LRO). On reconnaît leurs gradins sur l'image de Mario Weigand.

Philippe Henarejos, le 19 mars 2012
Source Ciel&Espace: http://www.cieletespace.fr/node/8722

_________________
MINOLTA 5D - objectif Minolta 18/70 mm - zoom minolta 75/300 mm
SONY ALPHA 700 + Objectif Professionnel SIGMA EX 50-500mm F4-6,3 DG APO HSM EX

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ZOOM sur les Cratères Lunaires...   

Revenir en haut Aller en bas
 
ZOOM sur les Cratères Lunaires...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Zoom Sigma 100-300 F:4
» Années Lunaires Chinoises
» NIKON AF NIKKOR 70-210 MM f 4-5.6 ZOOM
» ZOOM sur une toute nouvelle Marque: VALBRAY
» Canon EOS 350D - quel zoom pour de beaux portrait

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PASSION RADIO et PHOTOS :: LA PHOTO ( ****** Forum réservé aux photos ****** ) :: Radio , Astronomie & phenomenes météos :: Divers ( Astronomie & phenomenes météos )-
Sauter vers: