AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les Alertes aux Colères de la terre...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
tanka
Administrateur Adjoint
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3922
Age : 52
Localisation : Nantes
Loisirs : photos; peche ; astronomie; aéronautique
Points : 3425
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Les Alertes aux Colères de la terre...   Ven 11 Mar 2011 - 21:35

La carte de l’alerte au tsunami dans le Pacifique

Après le tremblement de terre de magnitude 8,9 survenu le 11 mars 2011, à 6 h 46 (heure française), au large du Japon, de nombreux pays riverains de l'océan Pacifique attendent l'arrivée d'un tsunami.


Carte de la NOAA modélisant le possible chemin du tsunami du 11 mars 2011 à travers le Pacifique.
Crédit: NOAA.
Des vagues de plusieurs mètres de hauteur ont déjà ravagé les côtes du nord du Japon. La NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration), aux États-Unis, a produit cette carte de l'ampleur des vagues attendues sur l'ensemble du Pacifique. Celles-ci pourraient dépasser 1 mètre sur les côtes américaines.

Cette carte ne constitue pas une prévision de ce qui devrait arriver. Elle a été élaborée à partir d'études théoriques basées sur des phénomènes similaires déjà survenus. Elle donne un chemin possible pour le tsunami à travers le Pacifique, ainsi qu'une estimation de son ampleur.

Un autre modèle a été établi par le Tsunami Research Center, en Californie.
Les îles Hawaï sont en état d'alerte et les habitants évacués des zones côtières. Le tsunami était attendu peu après 15 h (heure française). Les îles de Polynésie sont également sous la menace, ainsi que les côtes de Californie.

Philippe Henarejos, le 11 mars 2011
Source Ciel&Espace: http://www.cieletespace.fr/node/6916

_________________
MINOLTA 5D - objectif Minolta 18/70 mm - zoom minolta 75/300 mm
SONY ALPHA 700 + Objectif Professionnel SIGMA EX 50-500mm F4-6,3 DG APO HSM EX

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN
Administrateur Adjoint
avatar

Masculin
Nombre de messages : 309
Age : 50
Localisation : nantes
Points : 773
Date d'inscription : 18/07/2009

MessageSujet: Re: Les Alertes aux Colères de la terre...   Dim 13 Mar 2011 - 15:28


_________________
**
Quand on entend ce qu'on entent et qu'on voit ce qu'on voit, c'est pas étonnant qu'on dit ce qu'on dit ..............

**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN
Administrateur Adjoint
avatar

Masculin
Nombre de messages : 309
Age : 50
Localisation : nantes
Points : 773
Date d'inscription : 18/07/2009

MessageSujet: Re: Les Alertes aux Colères de la terre...   Dim 13 Mar 2011 - 15:29


_________________
**
Quand on entend ce qu'on entent et qu'on voit ce qu'on voit, c'est pas étonnant qu'on dit ce qu'on dit ..............

**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN
Administrateur Adjoint
avatar

Masculin
Nombre de messages : 309
Age : 50
Localisation : nantes
Points : 773
Date d'inscription : 18/07/2009

MessageSujet: Re: Les Alertes aux Colères de la terre...   Dim 13 Mar 2011 - 15:36


_________________
**
Quand on entend ce qu'on entent et qu'on voit ce qu'on voit, c'est pas étonnant qu'on dit ce qu'on dit ..............

**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ADMIN
Administrateur Adjoint
avatar

Masculin
Nombre de messages : 309
Age : 50
Localisation : nantes
Points : 773
Date d'inscription : 18/07/2009

MessageSujet: Re: Les Alertes aux Colères de la terre...   Dim 13 Mar 2011 - 16:20

Google Earth : Photos du séisme et tsunami au Japon avant/après







Suite au tremblement de terre et au tsunami dévastateur qui a touché le Japon, Google a travaillé avec le fournisseur d’images satellite GeoEye pour obtenir les dernières photos du séisme des zones les plus touchées au Japon.
Voici les photos avant-après le séisme et le tsunami, disponible sur Google Earth.
Photo de Yuriage à Natori (Japon)



Photo de la centrale nucléaire Fukushima au Japon



Photo de l’aéroport de Sendai Japon



Pour afficher les images en haute définition du tsunami et séisme au Japon sur Google Earth, télécharger le fichier KML mis à disposition.

Source : Google Latlong blog



_________________
**
Quand on entend ce qu'on entent et qu'on voit ce qu'on voit, c'est pas étonnant qu'on dit ce qu'on dit ..............

**
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tanka
Administrateur Adjoint
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3922
Age : 52
Localisation : Nantes
Loisirs : photos; peche ; astronomie; aéronautique
Points : 3425
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: Les Alertes aux Colères de la terre...   Lun 14 Mar 2011 - 21:05

Le Japon s'est déplacé de 2,4 m
lundi 14 MARS 2011, 13:31 Monde


Le Japon s'est déplacé de 2,4 m.
Crédits photo: REUTERS

Axe de la Terre déplacé, jour plus court: le séisme a eu des répercussions géographiques.

Le violent tremblement de terre qui a secoué le Japon vendredi a eu des conséquences à l’échelle de la planète. Ainsi, selon l'Institut de géophysique américain (USGS), l’île principale de l’archipel nippon, Honchu, aurait été déplacée d’un coup de 2,4 mètres. Un chiffre colossal, quand l’on sait que la plaque du Pacifique, qui effectue une poussée contre l'extrémité ouest de la plaque nord-américaine, se déplace d’ordinaire chaque année de… 83 millimètres. Soit l’équivalent de près de 30 années de mouvement en 2 minutes.

"Un gros tremblement de terre comme celui-ci ne fait en fait que rattraper le retard accumulé au cours du temps. Les forces en jeu étaient devenues trop grandes", a expliqué Jean-Paul Montagnier, sismologue à l’Institut du Globe, à Paris, sur l’antenne d’Europe 1. "Le fait que la plaque se soit mise à bouger brutalement a déplacé les masses au-dessus et en-dessous et donc provoqué un déplacement du Japon. C’est tout à fait normal, il n’y a rien d’extraordinaire", a assuré l’expert.

Les jours plus courts
Par ailleurs, le même séisme aurait déplacé de près de 10 cm l'axe de rotation de la Terre, selon l'institut italien de géophysique et de vulcanologie. C’est plus que lors du séisme de Sumatra en 2004 (9,1 sur l’échelle de Richter), qui avait causé un tsunami meurtrier en Asie du Sud-est (228.000 morts) et avait déplacé l’axe de la planète de 7 centimètres. C’est plus aussi que lors du tremblement de terre du 27 février au Chili, d’une magnitude de 8,8 et qui avait désaxé la Terre de 8 centimètres.

La modification de l'axe terrestre a des répercussions sur la durée du jour solaire mais il s'agit de changements minimes et imperceptibles. Ainsi, selon la Nasa, le séisme chilien avait raccourci les jours d’1,26 microseconde. Le changement devrait être du même ordre pour le séisme japonais.

Source SFR info - monde: http://info.sfr.fr/monde/articles/japon-s-est-deplace-de-2-4-m,452977/?sfrintid=HCA_actu_actu_txt_mea2

_________________
MINOLTA 5D - objectif Minolta 18/70 mm - zoom minolta 75/300 mm
SONY ALPHA 700 + Objectif Professionnel SIGMA EX 50-500mm F4-6,3 DG APO HSM EX

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tanka
Administrateur Adjoint
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3922
Age : 52
Localisation : Nantes
Loisirs : photos; peche ; astronomie; aéronautique
Points : 3425
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: Les Alertes aux Colères de la terre...   Mer 16 Mar 2011 - 18:36

Japon: le tsunami vu depuis l’espace

Rapidement après le séisme survenu au Japon le 11 mars 2011, les satellites d'observation de la Terre ont pu constater les dégâts.


Le rivage du nord est du Japon avant et après le tsunami du 11 mars 2011.
Crédit: Courtesy Geo Eye
L'île a bougé de 4 mètres par endroit !
Le 11 mars 2011, à 14h46 (heure locale), un séisme de magnitude 9 est survenu dans l'océan Pacifique à 130 km à l'est de la métropole de Sendai, et à 370 km au nord-est de Tokyo, la capitale japonaise.

Le séisme a déclenché un tsunami qui a atteint les côtes seulement 10 minutes après. La hauteur de la vague est estimée à 10 m au point le plus exposé, à savoir la région de Sendai.

Ce tremblement de terre a été causé par le glissement vertical d'une plaque estimé à 10 mètres, le long de la faille parallèle aux côtes japonaises. De plus, "Le champ de déformation est très spectaculaire avec des valeurs atteignant 4m de déplacement horizontal et 70cm de subsidence verticale sur la côte est de Honshu", explique l'Institu de Physique du Globe.

De nombreuses répliques
La carte de l'US Geological Survey, actualisée en temps réel, montre qu'il y a eu 500 séismes ces tout derniers jours, centrés le long de la faille. Le dernier en date de magnitude 6,1 est survenu dans les terres non loin de Tokyo, le 15 mars, à 13h31 TU.

Les dégâts vus du ciel
Disposant de plusieurs satellites, dont le très précis Ikonos, la société Geoeye a diffusé plusieurs images montrant la côte est du Japon avant et après le tsunami.

Pour coréler ces vues quelques peu abstraites, avec la réalité de terrain, vous pouvez visiter les excellentes galleries photo du site The Big Picture, tenu par The Boston Globe.

Ci-dessous la ville de Sendai après la déferlante d'une vague de 10 mètres de haut.


Rivage de la ville de Sendai.
Crédit: Courtesy Geo Eye
Situé à seulement 1,2 km de la mer, l'aéroport de Sendai n'a pas été épargné.


L'aéroport de Sendai.
Crédit: Courtesy Geo Eye
Juste au sud de Sendai, la zone portuaire de Natori a, elle aussi, été totalement dévastée.


la zone portuaire de Natori au sud de Sendai.
Crédit: Courtesy Geo Eye
À 1 km du rivage, il ne reste plus rien des habitations de Sendai situées à proximité de complexe sportif, au centre de cette image.


Watari, au sud de Sendai.
Crédit: Courtesy Geo Eye
Cette vue large de 4 km montre Watari, au sud de Sendai. La vague s'est enfoncée profondément dans les terres, par endroits jusqu'à 5 km.


Tsunami au japon, la région de Sendai.
Crédit: Courtesy Geo Eye
Le site du "New York Times" présente un "avant/après" des images satellites de cette région, qui permet de mesurer l'étendue de la catastrophe.

Aidez le Japon
Certaines personnes se mobilisent pour aider les secours au pays du Soleil levant. C'est notamment le cas du musicien Éric Mouquet, cofondateur du groupe Deep Forest, bien connu de "Ciel & Espace" pour ses talents d'astronome amateur et son observatoire Rent a Sky pilotable à distance.

Il a mis le morceau Amazonia en téléchargement libre sur le site de Deep Forest. En échange, il invite les internautes à envoyer leurs dons à la Croix-Rouge japonaise, dont la version anglaise du site est momentanément indisponible. À défaut, reportez-vous sur celui de la Croix-Rouge française, qui a elle aussi entamé une collecte de dons à destination du Japon.

JL Dauvergne, le 15 mars 2011
Source Ciel&Espace: http://www.cieletespace.fr/node/6937

_________________
MINOLTA 5D - objectif Minolta 18/70 mm - zoom minolta 75/300 mm
SONY ALPHA 700 + Objectif Professionnel SIGMA EX 50-500mm F4-6,3 DG APO HSM EX

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
wii
Nouveau ou Nouvelle
Nouveau ou Nouvelle
avatar

Masculin
Nombre de messages : 5
Age : 27
Localisation : internet
Points : 5
Date d'inscription : 10/01/2010

MessageSujet: Re: Les Alertes aux Colères de la terre...   Ven 18 Mar 2011 - 15:42

Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tanka
Administrateur Adjoint
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3922
Age : 52
Localisation : Nantes
Loisirs : photos; peche ; astronomie; aéronautique
Points : 3425
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: Les Alertes aux Colères de la terre...   Lun 21 Mar 2011 - 0:02

En bref: le tsunami du 11 mars 2011 recréé à l'ordinateur

Les ordinateurs modernes ne permettent pas seulement de prévoir le climat, ils sont aussi capables de simuler le comportement de l’océan lors d’un tsunami. Des chercheurs de la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) ont ainsi généré des images de la propagation du tsunami du 11 mars 2011 à partir des données enregistrées dans l’océan Pacifique.

DART (Deep-ocean Assessment and Reporting of Tsunamis) est un système de bouées réparties dans le Pacifique enregistrant l'amplitude des ondes d'un tsunami à la surface de cet océan. En utilisant les simulations numérique de MOST nourries de ces données, les géophysiciens du centre de recherche sur les tsunamis de la NOAA ont reconstitué dans une étonnante vidéo la chronologie et la forme des ondes à la surface de l'océan Pacifique lors du tsunami du 11 mars 2011.

On peut ainsi voir une grande richesse d'ondes réfléchies par les côtes ou les hauts fonds, diffractées et formant des figures d'interférences, à cause de la complexité des fonds marins et de leur topographie. Une description simplifiée de ce phénomène peut être donnée à l'aide d'une image en fausses couleurs donnant l'amplitude maximale de ces ondes. On peut la voir en fin de la vidéo et ci-dessous.


Cette carte montre la répartition des pics d'amplitudes des ondes de surface du tsunami du 11 mars 2011 dans le Pacifique.
En noir, l'amplitude dépassait les 2,5 m et en jaune elle était inférieure à 20 cm. Le Japon est en haut
à gauche, la Californie en haut à droite et l'Australie en bas à gauche.
© NOAA
Par Laurent Sacco, Futura-Sciences      Le 19 mars 2011 à 13h37
Source Actualité Futura-Sciences:
http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/physique-1/d/en-bref-le-tsunami-du-11-mars-2011-recree-a-lordinateur_28914/

_________________
MINOLTA 5D - objectif Minolta 18/70 mm - zoom minolta 75/300 mm
SONY ALPHA 700 + Objectif Professionnel SIGMA EX 50-500mm F4-6,3 DG APO HSM EX

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tanka
Administrateur Adjoint
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3922
Age : 52
Localisation : Nantes
Loisirs : photos; peche ; astronomie; aéronautique
Points : 3425
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: Les Alertes aux Colères de la terre...   Lun 28 Mar 2011 - 15:51

Fuite inquiétante à Fukushima Daiishi

Le réacteur 3 de la centrale de Fukushima ne fume plus mais il laisse fuir des gaz radioactifs.

Deux opérateurs entrés dans le réacteur numéro 3 de Daiishi ont pataugé dans une eau dix mille fois plus radioactive que prévu. Gravement contaminés, ils ont été hospitalisés. L’agence de sûreté nucléaire japonaise (Nisa) expliquait ce vendredi que les opérations dans ce réacteur avaient dû être suspendues à cause de la possibilité d’une brèche dans l’enceinte de confinement.

C’est bien la question de l’étanchéité à l’intérieur de ce réacteur qui inquiète aujourd’hui. Même si la fumée noire des jours précédents a disparu, il est tout à fait possible que des rejets importants se produisent. « Une des hypothèses examinées par l’IRSN concerne l’éventualité d’une rupture de la cuve suivie d’une interaction entre le corium (mélange de combustible et de métaux fondus) et le béton au fond de l’enceinte de confinement » explique l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire dans son dernier communiqué. Selon l'institut, « la situation pourrait durer des semaines voire des mois ».

Légumes verts douteux
Devant l’éventualité d’une vraie catastrophe nucléaire, le gouvernement – le Premier ministre estime la situation « imprévisible »« invite » les personnes habitant dans un rayon de 20 à 30 kilomètres autour de la centrale à évacuer leurs maisons.

Pendant ce temps, les travaux continuent et un approvisionnement d’eau douce est désormais en place pour refroidir les réacteurs 1 et 3, et, espère Tepco, bientôt le 2. Les arrosages d’eau de mer pourraient cesser.

Alors que les mesures de radioactivité n’indiquent pas des niveaux dangereux, la population n’est guère confiante, dédaigne l’eau du robinet et se méfie des légumes. Hier, près de Tokyo, à 250 kilomètres de la centrale, des concentrations de césium radioactif supérieures aux limites ont été mesurées dans un légume vert (le komatsuna) cultivé dans un centre de recherche. Plusieurs pays ont déjà interdit ou réduit l'importation de produits frais en provenance du Japon.


Hier, 24 mars, le réacteur 3 fumait en noir. On ne sait toujours pas ce qui s'était passé dans cette installation et il est à craindre que l'enceinte
de confinement, voire la cuve, soit endommagée, laissant échapper des émanations radioactives.
© Idé
Par Jean-Luc Goudet, Futura-Sciences, le 25 mars 2011 à 18h15
Source Actualité Futura-Sciences:
http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/developpement-durable-1/d/fuite-inquietante-a-fukushima-daiishi_29086/

_________________
MINOLTA 5D - objectif Minolta 18/70 mm - zoom minolta 75/300 mm
SONY ALPHA 700 + Objectif Professionnel SIGMA EX 50-500mm F4-6,3 DG APO HSM EX

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tanka
Administrateur Adjoint
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3922
Age : 52
Localisation : Nantes
Loisirs : photos; peche ; astronomie; aéronautique
Points : 3425
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: Les Alertes aux Colères de la terre...   Mer 13 Avr 2011 - 14:44

Nouveau séisme au Japon

Une forte secousse sismique, de magnitude 7,1, vient de se produire dans la préfecture de Fukushima. Une alerte au tsunami a été lancée mais a été rapidement annulée.

Un mois jour pour jour après le séisme du 11 mars, un tremblement de terre secoue à nouveau le Japon. Cette fois, comme le jeudi 7 avril, l’épicentre du séisme se situe à terre. La secousse d’une magnitude de 7,1 a touché le nord-est du Japon, à proximité de la ville d’Iwaki, une ville, dans la préfecture de Fukushima.

La centrale a été évacuée mais aucun dégât n’a été constaté, d’après l’agence de presse Kyodo. En revanche, on a craint, comme jeudi dernier, un raz-de-marée, et une alerte au tsunami a été lancée mais a été levée.

Dans la centrale nucléaire de Daiishi, les tentatives de remise en marche des systèmes de refroidissement effectuées hier n'ont pas abouti. Tepco, l'exploitant, espérait arrêter aujourd'hui les rejets d'eau radioactive en mer. De son côté, le gouvernement vient de décider d'élargir la zone d'évacuation, actuellement fixée à 20 kilomètres autour de la centrale. Au-delà de cette limite, les évacuations seront décidées ponctuellement, là où la radioactivité ambiante sera déclarée trop importante.


Le séisme de magnitude 7,1 s'est produit au nord-est du Japon à 8 h 16 TU (10 h 16 en heure française).
© USGS
Par Jean-Luc Goudet, Futura-Sciences, le 11 avril 2011 à 11h51
Source Actualité Futura-Sciences:
http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/geologie-1/d/en-bref-nouveau-seisme-au-japon_29384/

_________________
MINOLTA 5D - objectif Minolta 18/70 mm - zoom minolta 75/300 mm
SONY ALPHA 700 + Objectif Professionnel SIGMA EX 50-500mm F4-6,3 DG APO HSM EX

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tanka
Administrateur Adjoint
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3922
Age : 52
Localisation : Nantes
Loisirs : photos; peche ; astronomie; aéronautique
Points : 3425
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: Les Alertes aux Colères de la terre...   Mer 13 Avr 2011 - 14:54

Le nord-est du Japon toujours plongé dans le noir

Il y a un mois jour pour jour, le Japon connaissait la plus grande catastrophe naturelle de son histoire. Les images de l'archipel de nuit attestent de l'ampleur des dégâts causés par le séisme et le tsunami du 11 mars 2011, avec de vastes régions toujours plongées dans le noir.

François Colas, astronome à l'observatoire de Paris, nous a fourni une image prise avant la catastrophe, issue du satellite militaire américain Defense Meteorological Satellite Program. Les clichés pris depuis montrent une diminution très nette des lumières artificielles dans le nord de l'archipel.


Des zones entières du Japon restent plongées dans le noir un mois après le tsunami du 11 mars.
Crédit: NOAA/DMSP.
De nombreuses usines électriques demeurent hors service. Les infrastructures touchées ne se cantonnent pas à la tristement célèbre centrale nucléaire de Fukushima: plusieurs centrales thermiques (charbon, gaz naturel liquéfié, fioul...) sont également hors service.

Par ailleurs, le pays connaît, ces jours-ci encore, des répliques supérieures à 7 sur l'échelle de Richter, qui compliquent la gestion de la catastrophe nucléaire de Fukushima et la remise en état des infrastructures.

JL Dauvergne, le 11 avril 2011
Source Ciel&Espace: http://www.cieletespace.fr/node/7055

_________________
MINOLTA 5D - objectif Minolta 18/70 mm - zoom minolta 75/300 mm
SONY ALPHA 700 + Objectif Professionnel SIGMA EX 50-500mm F4-6,3 DG APO HSM EX

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tanka
Administrateur Adjoint
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3922
Age : 52
Localisation : Nantes
Loisirs : photos; peche ; astronomie; aéronautique
Points : 3425
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: Les Alertes aux Colères de la terre...   Mar 19 Avr 2011 - 23:49

Nouvelle-Zélande: séisme de 6,6 dans le nord-ouest

18/04/2011




Conséquences du séisme de magnitude 6,3 survenu en février 2011 à Christchurch. Archives.
© RIA Novosti
Un séisme de magnitude 6,6 s'est produit au large de la côte nord-ouest de la Nouvelle-Zélande, rapporte lundi l'USGS (United States Geological Survey).

Le tremblement de terre a été enregistré à 13h03 GMT. Le foyer se trouvait à 90,4 kilomètres de profondeur. Aucune alerte au tsunami n'a été émise.

L'épicentre du séisme se trouvait à 910 kilomètres de la capitale néozélandaise, Wellington, et à 527 km de la ville de Gisborne, située sur l'île du Nord.

Fin février dernier, un séisme de magnitude 6,3 a frappé la deuxième plus grande ville de Nouvelle-Zélande, Christchurch (sud) faisant 240 morts et disparus. Plusieurs édifices de la ville, y compris la cathédrale, ont été détruits et certains quartiers sont devenus inhabitables.

Le premier ministre néozélandais John Key a qualifié cet événement de "jour le plus sombre de l'histoire de la Nouvelle-Zélande".

MOSCOU, 18 avril - RIA Novosti
Source RIANOVOSTI International: http://fr.rian.ru/world/20110418/189199739.html

_________________
MINOLTA 5D - objectif Minolta 18/70 mm - zoom minolta 75/300 mm
SONY ALPHA 700 + Objectif Professionnel SIGMA EX 50-500mm F4-6,3 DG APO HSM EX

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tanka
Administrateur Adjoint
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3922
Age : 52
Localisation : Nantes
Loisirs : photos; peche ; astronomie; aéronautique
Points : 3425
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: Les Alertes aux Colères de la terre...   Ven 6 Mai 2011 - 20:35

Nouvelle carte du risque sismique: 60 des communes concernées !

Le vendredi 30 avril 2011, 5.000 communes françaises se trouvaient dans une zone à risque sismique. Le lendemain, samedi 1er mai, elles étaient 21.000. La tectonique des plaques n’y est pour rien: c’est la loi qui a changé, s’alignant sur les normes européennes.
  • Comprendre les tremblements de terre grâce à notre dossier >>
Publiée vendredi 30 avril, la nouvelle cartographie de la sismicité en France vient changer la donne en matière de construction. Il s’agissait en effet de s’aligner sur les normes parasismiques européennes Eurocode 8. Or, cette réglementation s’appuie sur une évaluation de l’aléa sismique par une certaine méthode d’analyse, dite probabiliste, laquelle diffère de celle utilisée jusqu’à présent en France et qui a servi à élaborer la précédente carte des risques, née en 1991.

Il est en effet loin d’être évident de déterminer un risque d’événements qui se produisent à la fois irrégulièrement et très rarement à l’échelle historique. La nouvelle méthode prend en compte les temps de retour de séismes, mesurés sous forme d’accélération du sol. La méthode conduit à définir cinq classes de risques, notées de 1 à 5. Elles indiquent à la fois une sismicité (l’activité, mesurée par une accélération au niveau du sol), de négligeable (niveau 1) à forte (niveau 5) et un aléa sismique (le risque de la survenue d'un séisme), de très faible à fort. Le précédent classement conduisait également à 5 catégories, notées 0, Ia, Ib, II et III.

Seul le neuf est concerné
Les conséquences sont plus qu’un changement de numérotation car la méthode de calcul fait monter le niveau dans de nombreux cantons d’un à deux paliers. Plus de 20.000 communes se trouvent désormais placées en zones de catégories 2 à 5, soit 60%, alors qu’elles n’étaient que 5.000 (14%) à se trouver en situations Ia à III.

Pour les bâtiments anciens, Eurocode 8 n’impose pas de modification mais les constructions neuves devront s’aligner sur ce classement et obéir à des normes de protections contre les tremblements de terre. C’est un pur hasard si cette révision intervient à un moment où l’on parle beaucoup de risques sismiques, en particulier pour les installations nucléaires après l’accident de la centrale de Fukushima. Ces modifications réglementaires ne concernent d’ailleurs pas ces installations, soumises à d’autres normes.


Carte officielle de la sismicité en France. Elle indique le risque sismique mais aussi les accélérations du sol (les mouvements, donc)
auxquelles on peut s'attendre, de moins 0,7 m/s2 (catégorie 1) à plus de 3 m/s2 (catégorie 5).
© Plan séisme
Par Jean-Luc Goudet, Futura-Sciences, le 2 mai 2011 à 15h32
Source Actualité Futura-Sciences: http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/geologie-1/d/nouvelle-carte-du-risque-sismique-60-des-communes-concernees_29900/

_________________
MINOLTA 5D - objectif Minolta 18/70 mm - zoom minolta 75/300 mm
SONY ALPHA 700 + Objectif Professionnel SIGMA EX 50-500mm F4-6,3 DG APO HSM EX

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tanka
Administrateur Adjoint
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3922
Age : 52
Localisation : Nantes
Loisirs : photos; peche ; astronomie; aéronautique
Points : 3425
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: Les Alertes aux Colères de la terre...   Sam 14 Mai 2011 - 10:56

Fermeture de l'aéroport international de Catane

Les autorités siciliennes ont fermé jeudi matin l'aéroport international de Catane Fontanarossa en raison de l'activité accrue du volcan Etna, rapportent les médias locaux. Selon l'Institut National de Géophysique et Vulcanologie (INGV) italien, la nuit dernière, un nouveau cratère s'est ouvert sur le versant est du volcan, laissant s'échapper des cendres et de la lave. Les sismologues ont constaté qu'un bruit fort et des vibrations accompagnaient l'éruption.


Eruption de l'Etna, archives.
© Antonio Parrinello - REUTERS
Tôt le matin, des cendres volcaniques ont recouvert les rues de Catane et d'autres agglomérations situées au sud du volcan, ce qui a incité les autorités à fermer l'aéroport. L'Etna qui culmine à 3.295m est le plus haut volcan en activité d'Europe. Sa dernière grande éruption spectaculaire remonte à l'été 2001.

ROME, RIA Novosti, le 12 mai 2011
Source RIANOVOSTI Actualité: http://fr.rian.ru/world/20110512/189456415.html

_________________
MINOLTA 5D - objectif Minolta 18/70 mm - zoom minolta 75/300 mm
SONY ALPHA 700 + Objectif Professionnel SIGMA EX 50-500mm F4-6,3 DG APO HSM EX



Dernière édition par tanka le Jeu 5 Jan 2012 - 20:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tanka
Administrateur Adjoint
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3922
Age : 52
Localisation : Nantes
Loisirs : photos; peche ; astronomie; aéronautique
Points : 3425
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: Les Alertes aux Colères de la terre...   Lun 23 Mai 2011 - 17:30

Séisme au sud de l’Espagne

Hier soir, la terre a tremblé près de la ville de Lorca, au sud-est de l’Espagne. D’une magnitude de 5,2, le séisme a causé de nombreux dégâts et fait plusieurs victimes.

Dans la région de Murcie, à environ 70km au sud-ouest de la ville du même nom, après une première secousse à 17h05, la terre a violemment tremblé hier à 18h47 heure locale. Le séisme, d’une magnitude évaluée à 5,2, a été ressenti jusqu’à Madrid mais a surtout touché la ville de Lorca, à 6km seulement de l’épicentre.

Plusieurs répliques se sont fait sentir dans les heures qui ont suivi et les dégâts semblent importants, davantage, sans doute, que ce l'on pourrait attendre de constructions bien protégées alors que la magnitude n'est pas extrêmement élevée. Des bâtiments se sont écroulés, des ponts et des routes sont endommagés et des milliers de personnes sont actuellement à la rue. Les premiers reportages tournés sur place montrent en effet une ville sinistrée. Le premier bilan humain fait état de 8 morts et 167 blessés.


Des images prises par les habitants de Lorca, et transmises au Centre Sismologique Euro-Méditerranéen.
Les dégâts sont très importants.
© CSEM
Un séisme d'une rare amplitude
Le site du CSEM (Centre Sismologique Euro-Méditerranéen, publie les détails de l’événement, mais aussi quelques images et quelques témoignages puisque cet organisme, qui centralise les données sur l’activité sismique de nombreux pays, recueille les messages de témoins sur Twitter. Rappelons qu’il parvient aussi à localiser rapidement et précisément les régions où un tremblement de terre a été ressenti en analysant les accès à son propre site Web.

Les séismes ne sont pas rares dans cette région du sud de l’Espagne, proche de la Méditerranée, mais la magnitude de celui-ci est exceptionnelle. Le précédent tremblement de cette amplitude en Espagne remonte à avril 1956 et le dernier séisme meurtrier du pays a eu lieu en février 1969.


Le séisme s'est produit à 10km de profondeur, dans la région de Murcie, non loin de la Méditerranée,
au sud-est de l'Espagne. Plusieurs répliques ont été enregistrées ensuite.
© CSEM
Par Jean-Luc Goudet, Futura-Sciences, le 12 mai 2011 à 10h37
Source Actualité Futura-Sciences: http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/geologie-1/d/en-bref-seisme-au-sud-de-lespagne_30122/

_________________
MINOLTA 5D - objectif Minolta 18/70 mm - zoom minolta 75/300 mm
SONY ALPHA 700 + Objectif Professionnel SIGMA EX 50-500mm F4-6,3 DG APO HSM EX

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tanka
Administrateur Adjoint
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3922
Age : 52
Localisation : Nantes
Loisirs : photos; peche ; astronomie; aéronautique
Points : 3425
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: Les Alertes aux Colères de la terre...   Mer 25 Mai 2011 - 0:19

Prédire le danger d'un volcan en analysant sa lave, c'est possible !

Un groupe de chercheurs britanniques et russe propose un modèle mathématique reliant les types et la taille des cristaux d'une lave refroidie à la taille de la chambre magmatique et de la cheminée d’un volcan. De quoi, sans doute, estimer la dangerosité d'un volcan actif. Le modèle a passé un bon test en donnant des prédictions en accord avec les observations du Mont St.Helens.
  • Partez à la découverte des volcans avec notre dossier >>
C’est une découverte qui aurait certainement beaucoup plu à Haroun Tazieff. En effet, le modèle mathématique trouvé par Jon Blundy de l’Université de Bristol, avec ses collègues volcanologues, permet non seulement de mieux comprendre les caractéristiques d’un volcan mais aussi de mieux prédire son potentiel destructeur en se basant sur la seule analyse d'une roche magmatique.

L’idée de base est simple à comprendre. Ce sont bien sûr les gaz qui interviennent de façon essentielle dans les mécanismes éruptifs d’un volcan, avec aussi la viscosité des magmas. Mais la taille de la chambre magmatique ainsi que celle de la cheminée jouent également un rôle important. Ainsi, une grande chambre avec une cheminée montant vers la surface peut donner lieu à des éruptions plus dangereuses qu’une petite chambre avec une cheminée large.

Or ces caractéristiques varient largement d’un volcan à un autre et il était jusqu’à présent difficile de les mesurer. Il fallait avoir recours à de longues et coûteuses mesures obtenues à l’aide de sismomètres et de satellites.


Une éruption du Mont St.Helens au début des années 1980.
© Lyn Topinka, Wikipédia
Un modèle numérique prédictif
Il se trouve que le taux avec lequel des bulles de gaz et surtout des cristaux se forment et croissent dans du magma remontant vers la surface à partir d’une chambre magmatique dépend de la vitesse d’ascension du magma. Cette vitesse découle des caractéristiques de la « plomberie » du volcan, c'est-à-dire, par exemple, la taille et la profondeur de la chambre magmatique et le diamètre de la cheminée.

On pouvait donc soupçonner un lien entre ces dimensions et les caractéristiques et les tailles de certains cristaux trouvés dans une lave solidifiée en surface. Il semble que cela soit bien le cas, comme l’expliquent les volcanologues dans un article publié dans Geology, où le modèle mathématique qu’ils proposent leur a permis de retrouver le diamètre de la cheminée du célèbre volcan St.Helens, à savoir 30m, et la profondeur de la chambre magmatique, 14km.

Si ce modèle fonctionne sur d’autres volcans, il sera un outil précieux et commode pour estimer le danger potentiel d’une éruption volcanique à partir d'une simple analyse des laves crachées par le volcan sous surveillance.


Une andésite avec des cristaux, une roche magmatique volcanique.
© geology.com
Par Laurent Sacco, Futura-Sciences, le 21 mai 2011 à 16h38
Source Actualité Futura-Sciences: http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/volcanologie/d/predire-le-danger-dun-volcan-en-analysant-sa-lave-cest-possible_30300/

_________________
MINOLTA 5D - objectif Minolta 18/70 mm - zoom minolta 75/300 mm
SONY ALPHA 700 + Objectif Professionnel SIGMA EX 50-500mm F4-6,3 DG APO HSM EX

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tanka
Administrateur Adjoint
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3922
Age : 52
Localisation : Nantes
Loisirs : photos; peche ; astronomie; aéronautique
Points : 3425
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: Les Alertes aux Colères de la terre...   Mer 25 Mai 2011 - 0:32

Eruption du volcan Grimsvötn en Islande


Carte sur la progagation du nuage de cendre du volcan Grimsvötn
La fumée rejetée par le volcan Grimsvötn, qui est entré en éruption le 21 mai 2011 dans le sud-est de l'Islande, a atteint dimanche l'altitude de 20km

MOSCOU, 24 mai - RIA Novosti
Source RIANOVOSTI Multimédia: http://fr.rian.ru/infographie/20110524/189592327.html

_________________
MINOLTA 5D - objectif Minolta 18/70 mm - zoom minolta 75/300 mm
SONY ALPHA 700 + Objectif Professionnel SIGMA EX 50-500mm F4-6,3 DG APO HSM EX

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tanka
Administrateur Adjoint
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3922
Age : 52
Localisation : Nantes
Loisirs : photos; peche ; astronomie; aéronautique
Points : 3425
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: Les Alertes aux Colères de la terre...   Mer 25 Mai 2011 - 20:39

En Islande, le volcan Grímsvötn s'est réveillé

L'un des volcans les plus actifs d'Islande, le Grímsvötn, vient de se réveiller. Plus puissante que celle de l’Eyjafjöll qui avait sérieusement perturbé le trafic aérien européen en 2010, son éruption est la plus forte jamais enregistrée depuis cent ans. Elle ne devrait cependant probablement pas entraîner de fermetures d’aéroports ou d’annulations de vols en Europe. Mais des cendres pourraient atteindre la France dans quelques jours.

Ce n’est pas la première fois que le volcan Grímsvötn entre en éruption. On peut même dire qu’il est coutumier du fait et les plus récentes datent de 2004, 1998 et 1996. Situé sous le Vatnajökull, la plus grande calotte glaciaire d'Islande, il y déclenche parfois des jökulhlaups, inondations brutales et dévastatrices.

Le 21 mai 2011, il a commencé à cracher un panache de cendres monté à plus de 12km d’altitude. La puissance de l’éruption est estimée à dix fois celle de 2004 et comme la plus importante du Grímsvötn depuis cent ans. On pouvait donc craindre un scénario catastrophe pour le trafic aérien en Europe, comme dans le cas de l'Eyjafjöll en 2010.


L'éruption du Grímsvötn en Islande a commencé le 21 mai 2011,
17h30 UTC. Coordonnées GPS: 64,42° N, 17,33° W.
© Images: Icelandic National TV station RÚV.
Musique: Notturno in mare par OLMPROJECT/YouTube

Pour le moment, un tel scénario semble improbable car les éruptions de ce volcan n’ont jamais duré très longtemps. Le site d’Eurocontrol, qui est fréquemment mis à jour, ne s’attend à aucun impact sur le trafic aérien en Europe pour aujourd’hui. Il signale tout de même que selon le Volcanic Ash Advisory Centre (VAAC), si l’éruption venait à durer et si la direction des vents venait à changer, des cendres pourraient atteindre l’Europe du Nord d’ici 48h.


Les vols entre la Norvège continentale et l'archipel du Spitzberg (Svalbard), dans l'Arctique, vont malgré tout aussi être suspendus aujourd'hui à cause du nuage de cendres.


L'éruption du Grímsvötn en Islande avec son panache de cendres le 22 mai 2011.
© Matthew J. Roberts
Par Laurent Sacco, Futura-Sciences, le 23 mai 2011 à 11h57
Source Actualité Futura-Sciences: http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/volcanologie/d/en-video-en-islande-le-volcan-grimsvoetn-sest-reveille_30355/

_________________
MINOLTA 5D - objectif Minolta 18/70 mm - zoom minolta 75/300 mm
SONY ALPHA 700 + Objectif Professionnel SIGMA EX 50-500mm F4-6,3 DG APO HSM EX

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tanka
Administrateur Adjoint
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3922
Age : 52
Localisation : Nantes
Loisirs : photos; peche ; astronomie; aéronautique
Points : 3425
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: Les Alertes aux Colères de la terre...   Jeu 26 Mai 2011 - 10:57

Les nuages de cendres s'approchent du nord-ouest de l'Europe



Nuages de cendres du volcan islandais Grimsvötn
© REUTERS/ David Moir
Au cours des prochaines heures, les nuages de cendres provenant du volcan islandais Grimsvötn atteindront le nord-ouest de l'Europe, a annoncé mardi le Service météorologique allemand (DWD).

"Des suspensions de vols pourraient avoir lieu dans l'espace aérien islandais, irlandais et britannique, ainsi que dans le sud de la Scandinavie", indique un communiqué du Service, avant de signaler que "l'Europe centrale n'était pour le moment pas affectée".

Selon le communiqué, les météorologistes ne savent pas encore comment l'éruption du volcan se répercutera sur le trafic aérien au-dessus de l'Allemagne.

"Tous les services appropriés du pays ont été mis en état d'alerte", a annoncé le DWD.

Dans la nuit du 21 au 22 mai, le volcan Grimsvötn (dans le sud-est de l'Islande) est entré en éruption. Selon les spécialistes, l'éruption actuelle est plus puissante que la précédente qui remonte à 2004.

Les rejets de vapeur et de cendres ont amené les autorités islandaises à fermer l'espace aérien du pays et à annuler tous les vols nationaux. Les vols transatlantiques à destination de l'Islande ont été redirigés vers d'autres aéroports.

L'espace aérien islandais a partiellement été rouvert lundi.

BERLIN, 24 mai 2011 - RIA Novosti
Source RIANOVOSTI Actualité: http://fr.rian.ru/world/20110524/189591636.html

_________________
MINOLTA 5D - objectif Minolta 18/70 mm - zoom minolta 75/300 mm
SONY ALPHA 700 + Objectif Professionnel SIGMA EX 50-500mm F4-6,3 DG APO HSM EX

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tanka
Administrateur Adjoint
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3922
Age : 52
Localisation : Nantes
Loisirs : photos; peche ; astronomie; aéronautique
Points : 3425
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: Les Alertes aux Colères de la terre...   Jeu 7 Juil 2011 - 0:03

Des éclairs dans le panache de cendres du Grimsvötn

L’intensité de l’éruption du volcan islandais Grimsvötn est en train de diminuer. On s’attend tout de même à quelques perturbations des vols dans l’espace européen, 252 vols ont déjà été annulés. En attendant, on peut admirer une vidéo des éclairs dans le panache de cendres du volcan.

Ce mardi 24 mai 2011, le nuage de cendres provoqué par l'éruption du Grimsvötn a imposé l’annulation de plusieurs vols sur l'Écosse et le Nord de l'Irlande. Aucune fermeture d’aéroport ne semble prévue malgré tout sur l’Europe. On s’attend cependant à ce que le nuage de cendres atteigne bientôt les espaces aériens suédois, hollandais et allemand, pouvant y causer quelques perturbations. En l’état, il n’y a toujours aucune raison de craindre des désagréments pour le transport aérien en Europe de l’ordre de ceux de l'Eyjafjöll, l’année dernière.

Certes, le président islandais Olafur Grimsson, dans une déclaration récente à la télévision, considère que l'éruption du Grimsvötn est « monumentale » en Islande. Mais c’est pour ajouter aussitôt: « Pour ce qui est de l'Europe, cela ne ressemblera en rien à ce qui s'est passé l'an dernier. Il s'agit d'une éruption différente, et je pense aussi que l'Europe est mieux préparée désormais. » Du côté français, Thierry Mariani, le secrétaire d'État aux Transports, a déclaré lundi soir sur France 2: « Pour les 48 prochaines heures, il n'y a strictement aucun risque sur l'espace aérien français. »


Une spectaculaire vidéo du panache de l'éruption du Grimsvötn avec
les éclairs provoqués par les frottements entre les cendres.
© vidéo: www.artiofilms.com, musique:
www.veigar.com/YouTube
Si l’éruption du Grimsvötn n’est pas aussi spectaculaire, esthétiquement, que celle de l'Eyjafjöll, on commence tout de même à voir quelques vidéos intéressantes.

On peut suivre l'activité éruptive ou des éruptions volcaniques pour le volcan Grimsvötn au cours du mois de mai 2011 sur le site de l'Association pour la connaissance et la transmission de l’information en volcanologie (Activ).


Une photo du panache de cendres du Grimsvötn.
© Þórdís Högnadóttir
Par Laurent Sacco, Futura-Sciences, le 24 mai 2011 à 17h03
Source Actualité Futura-Sciences: http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/volcanologie/d/en-video-des-eclairs-dans-le-panache-de-cendres-du-grimsvoetn_30406/

_________________
MINOLTA 5D - objectif Minolta 18/70 mm - zoom minolta 75/300 mm
SONY ALPHA 700 + Objectif Professionnel SIGMA EX 50-500mm F4-6,3 DG APO HSM EX

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tanka
Administrateur Adjoint
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3922
Age : 52
Localisation : Nantes
Loisirs : photos; peche ; astronomie; aéronautique
Points : 3425
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: Les Alertes aux Colères de la terre...   Jeu 4 Aoû 2011 - 14:56

Le volcan Grimsvötn se calme

Le nuage de cendres du volcan islandais Grimsvötn est en train de se diluer. Les espaces aériens s’ouvrent à nouveau, sauf au nord de l’Allemagne où les aéroports sont temporairement fermés.
  • Admirez les plus beaux volcans en image >>
Le Grimsvötn n'est pas l'Eyjafjöll. Le volcan islandais en éruption depuis le 21 mai commence à se calmer. Il est toujours actif mais son panache de cendres s'amenuise et le nuage parti en haute altitude au gré des vents se dilue gentiment.

Comme le montre l'animation réalisée par l'Esa, l'Agence Spatiale Européenne, qui a modélisé son évolution du 21 au 27 mai, les poussières ont majoritairement vogué vers l’ouest, survolant le Royaume-Uni et le nord de l'Europe. Côté nord, le nuage a atteint le Groenland.


Animation montrant la dispersion du nuage de cendres entre le 22 et 27 mai, obtenue par des mesures effectuées par satellites.
La figure indique la quantité de poussières estimée dans une colonne d'air, exprimée en grammes par centimètre carré.
© Esa
Après avoir interrompu les liaisons aériennes, le Royaume-Uni a de nouveau ouvert les portes ce mercredi, tandis que les autorités danoises maintiennent des restrictions au Groenland et que l'Allemagne a fermé ses aéroports du nord du pays. En France, aucune restriction de circulation aérienne n'a pour l’instant été décidée.

Le nuage, ou ce qu'il en reste, passera bien dans notre espace aérien, jeudi et vendredi. La DGAC (Direction Générale de l’Aviation Civile) recommande seulement aux compagnies aériennes de mener « une étude de sécurité » dans les zones concernées et « d'évaluer les risques ».


Le Grímsvötn, observé le 23 mai à 12h00 TU (14h00 en heure française) par l'instrument Meris du satellite Envisat. On remarque
le panache de poussière marron. L'Islande est au nord, sous les nuages.
© Esa
Par Jean-Luc Goudet, Futura-Sciences, le 25 mai 2011 à 11h19
Source Actualité Futura-Sciences: http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/volcanologie/d/en-bref-le-volcan-grimsvoetn-se-calme_30420/

_________________
MINOLTA 5D - objectif Minolta 18/70 mm - zoom minolta 75/300 mm
SONY ALPHA 700 + Objectif Professionnel SIGMA EX 50-500mm F4-6,3 DG APO HSM EX

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tanka
Administrateur Adjoint
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3922
Age : 52
Localisation : Nantes
Loisirs : photos; peche ; astronomie; aéronautique
Points : 3425
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: Les Alertes aux Colères de la terre...   Lun 29 Aoû 2011 - 17:20

Séisme en Méditerranée

Un séisme de 5,3 a secoué hier soir la Corse et la côte méditerranéenne entre Marseille et l’Italie. Il n’y a pas de dégâts mais quelques répliques.

La terre a tremblé, ce jeudi 7 juillet à 21h21, sous la mer Méditerranée, à 98km à l’ouest d’Ajaccio. La secousse a été ressentie en Corse, sur toute la Côte d’Azur et à Marseille. C’est le tremblement de terre le plus important de la région depuis 1963 mais on ne remarque aucun dégât pour l’instant.

Le séisme, de magnitude 5,3, s’est produit à 5,9km de profondeur sous le plancher méditerranéen, d'après l'USGS (US Geological Survey). D’autres secousses ont été ressenties ensuite et le sous-sol continuait de trembler ce vendredi matin, avec un séisme de magnitude 3,5 au même endroit enregistré par les sismographes à 7h36. Rappelons que le CSEM (Centre Sismologique Euro-Méditerranéen) permet de suivre les alertes des secousses ressenties sur son compte LastQuake sur Twitter.


Plusieurs séismes de moindre importance ont eu lieu dans la région. Vendredi matin, à 5h36 TU, une secousse de magnitude 3,5 est née à peu près
au même endroit mais plus profondément, à 40km selon le CSEM (Centre Sismologique Euro-Méditerranéen).
© CSEM
La région est sujette aux séismes et connaît régulièrement des petites secousses. La dernière a eu lieu le 2 septembre 2006 et le tremblement le plus violent qu’ait connu la France au XXe siècle s’est produit dans cette région, le 11 juin 1909. Le tremblement de terre avait fait 46 morts et de gros dégâts à Lambesc, dans les Bouches-du-Rhône, au nord d’Aix-en-Provence.

De nombreuses fractures parcourent la Méditerranée, sous l’effet de la poussée de l’Afrique et de l’Espagne vers le nord, conduisant à l’orogénèse des Pyrénées et des montagnes provençales. Le séisme de 1909 semble être dû aux mouvements autour de l’une de ces failles, celle dite de Trévaresse, sous le massif du même nom.


Le séisme du jeudi 7 juillet, à 19h21 TU, à 94km à l'ouest d'Ajaccio. Magnitude: 5,3. Profondeur: 10km.
© CSEM
Par Jean-Luc Goudet, Futura-Sciences, le 8 juillet 2011 à 10h25
Source Actualité Futura-Sciences: http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/geologie-1/d/seisme-en-mediterranee_31305/

_________________
MINOLTA 5D - objectif Minolta 18/70 mm - zoom minolta 75/300 mm
SONY ALPHA 700 + Objectif Professionnel SIGMA EX 50-500mm F4-6,3 DG APO HSM EX

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tanka
Administrateur Adjoint
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3922
Age : 52
Localisation : Nantes
Loisirs : photos; peche ; astronomie; aéronautique
Points : 3425
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: Les Alertes aux Colères de la terre...   Mer 31 Aoû 2011 - 0:25

Au Japon, nouveau séisme de magnitude 6,8

Nouveau tremblement de terre au large des côtes japonaises. Cinq mois après le séisme record du 11 mars 2011, le Japon enregistre une nouvelle réplique de magnitude 6,8. Aucun dégât n'a pour l'instant été annoncé.

Tôt ce matin, à 7h36 heure française, la terre a de nouveau tremblé au large de Fukushima, à une centaine de kilomètres à l'est de la côte selon l’USGS (United States Geological Survey). La magnitude de ce nouveau séisme est de 6,8 sur l’échelle de Richter (ce qui est considéré comme un séisme « fort »). L’épicentre du séisme se situe à 43,6km de profondeur.

Il s'agit d'une nouvelle réplique du tremblement de terre record qui avait secoué le Japon le 11 mars dernier. Depuis un peu plus de cinq mois, c’est la huitième réplique importante. Trois d’entre elles présentaient des magnitudes supérieures ou égales à 7: le 7 avril (7,4), le 11 avril (7,1) et le 10 juillet (7,0).

Pour l’instant, aucun dégât matériel ou humain n’a été détecté, et les alertes concernant les tsunamis ont été annulées. Cet événement intervient au lendemain de l’annonce, par le responsable de la compagnie d’électricité HepCo, de la première remise en service d’un réacteur depuis l’accident de Fukushima, dans la centrale nucléaire Tomari, sur l’île d’Hokkaido (au nord de l’archipel).


La terre a de nouveau tremblé au large de Fukushima.
© United States Ecological Survey
Par Bruno Scala, Futura-Sciences, le 19 août 2011 à 10h44
Source Actualité Futura-Sciences: http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/geologie-1/d/en-bref-au-japon-nouveau-seisme-de-magnitude-68_32934/

_________________
MINOLTA 5D - objectif Minolta 18/70 mm - zoom minolta 75/300 mm
SONY ALPHA 700 + Objectif Professionnel SIGMA EX 50-500mm F4-6,3 DG APO HSM EX

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tanka
Administrateur Adjoint
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3922
Age : 52
Localisation : Nantes
Loisirs : photos; peche ; astronomie; aéronautique
Points : 3425
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: Les Alertes aux Colères de la terre...   Dim 4 Sep 2011 - 20:32

Le séisme ressenti à New York n'était pas anormal

Un séisme de magnitude 5,8 a surpris les Américains de la côte est le mardi 23 août 2011, pas du tout habitués à ce genre de tressautement géologique, contrairement à leurs compatriotes californiens. La théorie de la tectonique des plaques ne semble pas rendre possible un tel tremblement de Terre, mais qu’en est-il réellement ?

Selon l’USGS, l’épicentre du séisme qui a affecté les villes de New York et Washington ce mardi 23 août à 13h51 (17h51 GMT) se situait à une soixantaine de kilomètres de Richmond (Virginie, est) et à environ 130km au sud-ouest de Washington. Avec une magnitude de 5,8 Mw, il n’était pas vraiment dangereux et même s’il a entraîné l'arrêt des deux réacteurs d'une centrale nucléaire de Virginie, il ne semble pas qu’il y ait eu de blessés ni de dégâts graves.

Quiconque connaît quelques rudiments de théorie de la tectonique des plaques ne peut qu’être extrêmement surpris par ce phénomène, pensant en première réaction que son annonce ne peut être qu’un canular. En effet, dans cette théorie, les séismes ne se produisent qu’aux frontières des plaques, là où elles entrent en collision, comme c’est le cas au Japon ou en Californie, ou au contraire, là où elles se séparent, comme dans le cas de l’Afar chère à Haroun Tazzief, ou encore lors des éruptions volcaniques traquées par les « homo vulcanicus » qu’étaient Katia et Maurice Krafft.

Une sismicité intraplaque bien connue mais mal comprise
Mais toute personne qui connaît un peu plus que des rudiments de théorie de la tectonique des plaques sait qu’il existe ce qu’on appelle de la sismicité intraplaque. L’un des exemples les plus récents est celui du tremblement de terre ayant frappé le Gujarat en 2001.

Surtout, de tels tremblements de terre continentaux intraplaques, même s'ils sont rares, sont justement connus pour se produire aux États-Unis, plus généralement non loin de la façade atlantique de l’Amérique du Nord. Ainsi il y a eu des séismes en Virginie en mai 1897 et dans la région du Saint-Laurent au Canada en février 1925. Mieux, les États-Unis sont l'un des endroits du monde où se produisent le plus de séismes intraplaques. Le plus célèbre étant sans doute celui de New Madrid, dans le Missouri, en plein centre des États-Unis, où entre décembre 1811 et février 1812 se sont produits trois séismes de magnitude probablement supérieure à 8 et qui ont été ressentis jusqu'à New York.


Une carte des tremblements de terre en Nouvelle-Angleterre et dans les régions avoisinantes (New York est situé tout en bas à gauche
sur la carte). Les données pour 1924-1974 proviennent de l'USGS, et celles pour 1975-2006 sont tirées des archives de l'Observatoire
Weston
dont les données sont enregistrées par le Réseau sismique nord-est des États-Unis. Les magnitudes sont entre 3 et 6,6.
© Alan L. Kafka- Boston College
Au Canada, les Grands Bancs de Terreneuve, l'estuaire du Saint-Laurent, la vallée de l'Outaouais et les régions de Niagara et Charlevoix, sont aussi les lieux de séismes intraplaques.

Il n’en reste pas moins que les séismes continentaux intraplaques posent des problèmes aux géodynamiciens et qu’ils ne sont pas faciles à expliquer. En général, on fait intervenir de très anciennes failles, datant d’événements géologiques s’étant produits il y a des dizaines voire des centaines de millions d’années, qui se remettraient à jouer brutalement en réponse à des contraintes accumulées depuis longtemps par les plaques elles-mêmes. On sait bien d’ailleurs que les continents eux-mêmes sont des mosaïques d’anciens morceaux de continents, avec donc de vieilles et profondes sutures.

Une séparation de continent avortée ?
Toutefois, dans le cas de la côte est des États-Unis, plusieurs hypothèses ont été proposées. Ainsi, les Appalaches, la région montagneuse qui borde cette côte, ont-elles une histoire tectonique complexe. Il y a environ 300 à 350 millions d’années, s’est produite ce que l’on appelle l'orogénèse alléghanienne, une des phases de formation des Appalaches dans laquelle le Gondwana, plus précisément le nord-ouest de l'Afrique actuelle, a heurté la Laurasia au cours de la formation de la Pangée. De nombreuses failles se sont produites à cette occasion et c’est peut-être l’une d’entre elles, précisément ici ce qu’on appelle une faille inverse, qui a bougé mardi.

Une autre théorie fait intervenir un processus de rifting avorté, qui tendait à couper les États-Unis en deux en reliant les Grands Lacs au golfe du Mexique, et qui lui aussi aurait formé de nombreuses failles.


Un séisme ressenti à New York... Comment est-ce possible ?
© Jleon, Wikipédia
Par Laurent Sacco, Futura-Sciences, le 24 août 2011 à 14h36
Source Actualité Futura-Sciences: http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/geologie-1/d/buzz-le-seisme-ressenti-a-new-york-netait-pas-anormal_33008/

_________________
MINOLTA 5D - objectif Minolta 18/70 mm - zoom minolta 75/300 mm
SONY ALPHA 700 + Objectif Professionnel SIGMA EX 50-500mm F4-6,3 DG APO HSM EX

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Alertes aux Colères de la terre...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Alertes aux Colères de la terre...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La colère de la terre
» Wok pommes de terre courgettes
» Michel Honaker - Terre Noire
» Présentation de la manufacture de pipes en terre Scouflaire à Onnaing (Nord) et mes trois dernières...
» Pipe en terre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PASSION RADIO et PHOTOS :: ENTREE LIBRE :: pour discuter de tout, se presenter et pour se faire une idée de ce forum-
Sauter vers: