AccueilAccueil  PortailPortail  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 DANS L’OEIL DU SATELLITE PLEIADES....

Aller en bas 
AuteurMessage
tanka
Administrateur Adjoint
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3922
Age : 52
Localisation : Nantes
Loisirs : photos; peche ; astronomie; aéronautique
Points : 3425
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: DANS L’OEIL DU SATELLITE PLEIADES....   Dim 25 Déc 2011 - 21:13

Le satellite Pléiades livre ses premières images haute résolution

Depuis son point de vue imprenable à 694km d’altitude, le satellite développé par le CNES, commence à fournir des images saisissantes de la Terre seulement 4 jours après sa mise en orbite depuis la Guyane.


La Seine et le Jardin des Tuileries.
Crédits: CNES
Sur cette prise de vue, acquise le 20 décembre, on distingue parfaitement la Seine et le Jardin des Tuileries. Avec Pléiades la résolution d’image passe en-dessous du mètre. Une performance rendue possible grâce à des détecteurs CCD d’un genre un peu particulier. Composés de silicium aminci, ils sont éclairés par l’arrière et fonctionnent en mode multiligne.


L'Aéroport de San Francisco.
Crédits: CNES
En clair, ils sont d’une extraordinaire sensibilité ce qui permet une diminution du temps d’exposition à la lumière pour chaque cliché et au final toujours plus d’images. Une autre originalité de Pléiades, c’est sa grande agilité qui lui permet d’effectuer des prises de vue dans toutes les directions, en couverture stéréo.


La Baie de San Francisco.
Crédits: CNES
Le 22 décembre 2011
Source Cnes: http://image-cnes.fr/1-loeil-du-satellite/le-satellite-pleiades-livre-ses-1eres-images-haute-resolution/

_________________
MINOLTA 5D - objectif Minolta 18/70 mm - zoom minolta 75/300 mm
SONY ALPHA 700 + Objectif Professionnel SIGMA EX 50-500mm F4-6,3 DG APO HSM EX

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tanka
Administrateur Adjoint
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3922
Age : 52
Localisation : Nantes
Loisirs : photos; peche ; astronomie; aéronautique
Points : 3425
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: DANS L’OEIL DU SATELLITE PLEIADES....   Mar 3 Jan 2012 - 1:52

Les premières photos à haute résolution de Pléiades

Quelques jours seulement après son lancement, le satellite Pléiades a livré ses premières images à haute résolution de 70cm !

Le satellite d'observation de la Terre Pléiades a été lancé dans la nuit du 16 au 17 décembre par un lanceur Soyouz lors de son deuxième vol depuis son nouvel Ensemble de Lancement Soyouz (ELS) à Sinnamary, en Guyane. Moins d’une semaine plus tard, le 22 décembre, le CNES, maître d’œuvre de l’ensemble du système, rendait publique une première série de photos à haute résolution de Pléiades 1A.


Zoom sur la Mosquée de Casablanca, au Maroc. Une image de Pléiades avec une résolution de 70cm.
© Cnes/Astrium Geo-Information Services
Comme le montrent ses premières images, la haute résolution est au rendez-vous. En effet, Pléiades est conçu pour acquérir des images de 70cm de résolution, c’est donc la largeur d’un pixel. Elles seront rééchantillonnées au sol à 50cm. Construit par Astrium, le système Pléiades est constitué d’une constellation de deux satellites optiques d’environ une tonne chacun, conçus pour le domaine visible et le proche infrarouge et positionnés sur une orbite héliosynchrone à 694km de la Terre. Le second Pléiades le sera dans environ quinze mois.

Pléiades, des performances remarquables
Cette petite constellation de satellites vient en complémentarité d’autres satellites existants, qu’ils soient employés à des fins civils, comme ceux de la filière Spot, ou militaires comme le système Hélios. Autrement dit, Pléiades sera utilisé pour répondre aussi bien aux besoins des utilisateurs de la Défense qu’à ceux des institutionnels mais aussi des commerciaux.


La baie de San Francisco.
© Cnes/Astrium Geo-Information Services
La haute résolution de Pléiades n’est pas la seule caractéristique remarquable de ce système. Chaque satellite peut acquérir en un seul survol d’une zone de 1.000km/1.000km, environ 20 cibles avec une résolution métrique. Ils peuvent également imager tout point du globe toutes les 24h et fournir les informations dans un délai très court, de l’ordre de quelques heures. Enfin, ces deux satellites sont d’une agilité tout aussi remarquable, capables de dépointage rapide et dans toutes les directions. Les images à usage militaire arriveront directement sur les centres de mission Défense tandis que celles dédiées aux utilisateurs civils sont collectées sur ses centres de réception par Astrium Services, qui en est le distributeur civil exclusif.


Quelques jours après sa mise en orbite, Pléiades 1A était déjà opérationnel. En survolant Paris,
le satellite a une vue imprenable sur le jardin des Tuileries.
© Cnes/Astrium Geo-Information Services
* Astrium
* Astrium Geo-Information Services (ex Spot Image)
* CNES

Par Rémy Decourt, Futura-Sciences, le 1er janvier 2012
Source Actualité Futura-Sciences: http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/astronautique/d/en-image-premieres-photos-a-haute-resolution-de-pleiades_35604/

_________________
MINOLTA 5D - objectif Minolta 18/70 mm - zoom minolta 75/300 mm
SONY ALPHA 700 + Objectif Professionnel SIGMA EX 50-500mm F4-6,3 DG APO HSM EX

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tanka
Administrateur Adjoint
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3922
Age : 52
Localisation : Nantes
Loisirs : photos; peche ; astronomie; aéronautique
Points : 3425
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: DANS L’OEIL DU SATELLITE PLEIADES....   Ven 13 Jan 2012 - 0:04

Demandez-nous la Terre !

Sur cette image prise par Pléiades 1A au large de l’émirat de Doubaï, l’archipel artificiel de Palm Jumeirah se révèle avec un luxe de détails offrant un aperçu des capacités du satellite. Notez l’ombre immense des gratte-ciels, en bas à gauche de l’image.


L’émirat de Dubaï.
Crédits: Pléiades 1A - CNES 2012
Pléiades est un satellite d’observation de haute résolution du CNES et de la DGA, conçu pour répondre aux besoins des utilisateurs européens que ce soit en matière d’aménagement du territoire ou de défense et de sécurité en passant par la mise en œuvre du Grenelle de l’environnement.

Lancé le 16 décembre, il fournit depuis des images saisissantes de la Terre. La rédaction web du CNES vous propose de participer à la diffusion et à la sélection de ces images. Programmation et contrôle du satellite, traitement des images, performances techniques. Chaque nouvelle image publiée sera une occasion pour vous d’en apprendre un peu plus sur le travail des ingénieurs du CNES impliqués dans ce projet.

A voir, la galerie des dernières images Pléiades.

L'actualité spatiale, le 10 janvier 2012
Source Cnes: http://image-cnes.fr/1-loeil-du-satellite/demandez-nous-la-terre/

_________________
MINOLTA 5D - objectif Minolta 18/70 mm - zoom minolta 75/300 mm
SONY ALPHA 700 + Objectif Professionnel SIGMA EX 50-500mm F4-6,3 DG APO HSM EX

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tanka
Administrateur Adjoint
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3922
Age : 52
Localisation : Nantes
Loisirs : photos; peche ; astronomie; aéronautique
Points : 3425
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: DANS L’OEIL DU SATELLITE PLEIADES....   Dim 15 Jan 2012 - 0:45

Bora Bora vue par Pléiades

Dans le Pacifique Sud, à 250km au Nord-Ouest de Tahiti, le satellite Pléiades nous révèle depuis l’espace l’époustouflante beauté de Bora Bora. Surnommée « la perle du Pacifique », l’île de Bora Bora mesure 8km du Nord au Sud et 5km d’Est en Ouest.

Sommet d’un volcan éteint depuis des millions d’années, l’île est entourée d’une barrière de récif corallien qui joue le rôle de digue naturelle. Une faune aquatique très variée a trouvé refuge dans ce lagon qui, avec ses eaux turquoises à la transparence exceptionnelle, est incontestablement un des plus beaux de la planète.

Si Pléiades peut ainsi restituer toutes les subtiles nuances de ce camaïeu de bleu, c’est pour partie grâce à la nouvelle génération de capteurs couleur dont il est équipé.


L'île de Bora-Bora surnommée "la perle du Pacifique".
Crédits image: Pléiades 1A, CNES 2012
Equipés de filtres interférométriques de dernière génération, ces capteurs reconstituent les nuances de couleur en combinant des prises de vue dans le bleu, le vert et le rouge. Les filtres comportent même une voie dans l’infrarouge, qui permet de distinguer très clairement la végétation.

L'actualité spatiale, le 13 janvier 2012
Source Cnes: http://image-cnes.fr/1-loeil-du-satellite/bora-bora-vue-par-pleiades/

_________________
MINOLTA 5D - objectif Minolta 18/70 mm - zoom minolta 75/300 mm
SONY ALPHA 700 + Objectif Professionnel SIGMA EX 50-500mm F4-6,3 DG APO HSM EX

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tanka
Administrateur Adjoint
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3922
Age : 52
Localisation : Nantes
Loisirs : photos; peche ; astronomie; aéronautique
Points : 3425
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: DANS L’OEIL DU SATELLITE PLEIADES....   Mar 31 Jan 2012 - 19:49

La Tour Eiffel vue par Pléiades

Passant à proximité de Paris le 17 janvier dernier, le satellite Pléiades du CNES nous démontre son agilité hors pair afin de nous offrir un portrait original de "la Dame de Fer" et de ses environs.

Fièrement dressée sur le Champ-de-Mars depuis l’exposition universelle de 1889, la Tour Eiffel mesure 324m et pèse 10100t, dont 7300 de charpente métallique. Symbole parisien universellement connu, la Tour Eiffel attire chaque année plusieurs millions de visiteurs désireux d’apprécier le point de vue unique qu’elle offre sur Paris et sa région.


La Tour Eiffel vue par Pléiades.
Crédits: Pléiades 1A, CNES 2012
Cette image, présentant la face Sud-Est de la Tour Eiffel, illustre particulièrement bien l’agilité du satellite Pléiades. Remarquablement équilibré autour de son centre de gravité, il peut s’orienter aisément dans toutes les directions afin de prendre des images de part et d’autre de sa trajectoire.

L'actualité spatiale, du 20 janvier 2012
Source Cnes: http://image-cnes.fr/1-loeil-du-satellite/la-tour-eiffel-vue-par-pleiades/

_________________
MINOLTA 5D - objectif Minolta 18/70 mm - zoom minolta 75/300 mm
SONY ALPHA 700 + Objectif Professionnel SIGMA EX 50-500mm F4-6,3 DG APO HSM EX

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tanka
Administrateur Adjoint
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3922
Age : 52
Localisation : Nantes
Loisirs : photos; peche ; astronomie; aéronautique
Points : 3425
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: DANS L’OEIL DU SATELLITE PLEIADES....   Mar 31 Jan 2012 - 20:40

Pléiades - le monde est son studio…

Au Nord de la baie de San Francisco, en Californie, le tracé du pont reliant Richmond à San Rafael devient, sous l’œil perçant de Pléiades, le sujet d’une véritable œuvre d’art photographique. Sur cette image, on distingue parfaitement le sillage des piles du pont dans le courant ainsi que, dans l’ombre, des détails du treillis métallique de l’ouvrage d’art d’une taille inférieure à la résolution théorique de Pléiades.


Le pont reliant Richmond à San Rafael.
Crédits image: Pléiades 1A, CNES 2012
Cette performance exceptionnelle démontre que la qualité d’une image ne dépend pas uniquement de la résolution. Ici la restitution parfaite des niveaux de gris, dans toute la profondeur de leurs nuances, facilite l’interprétation de l’image et permet de distinguer de très fins détails. Pléiades réalise des images en noir et blanc car tous les utilisateurs n’ont pas nécessairement besoin d’images en couleurs. Celles-ci sont en effet très lourdes (jusqu’à 14Go) et donc difficiles à manipuler.

L'actualité spatiale, le 23 janvier 2012
Source Cnes: http://image-cnes.fr/1-loeil-du-satellite/pleiades-le-monde-est-son-studio/

_________________
MINOLTA 5D - objectif Minolta 18/70 mm - zoom minolta 75/300 mm
SONY ALPHA 700 + Objectif Professionnel SIGMA EX 50-500mm F4-6,3 DG APO HSM EX

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tanka
Administrateur Adjoint
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3922
Age : 52
Localisation : Nantes
Loisirs : photos; peche ; astronomie; aéronautique
Points : 3425
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: DANS L’OEIL DU SATELLITE PLEIADES....   Jeu 2 Fév 2012 - 23:08

Venise, le Grand Canal et la Place Saint-Marc vus par Pléiades

De la Gare de Santa Lucia jusqu’à la Place Saint-Marc, 15 siècles d’histoire serpentent le long des eaux émeraude du Grand Canal de Venise. Long de 3,8km et profond par endroits de 10m, le Grand Canal est le principal des 177 canaux que compte Venise.

Cette artère vitale et historique est bordée de plus de 200 palais édifiés au fil des siècles par la noblesse vénitienne. D’une largeur comprise entre 30m et 70m, le Grand Canal se termine sur le Bassin de Saint-Marc (à gauche de l’image), au niveau de la célèbre place du même nom, ici plongée dans l’ombre.


Venise et son Grand Canal.
Crédits: CNES 2012
Centre politique, économique et religieux de l’ancienne république de Venise, la place est bordée par la Basilique Saint-Marc et le Palais des Doges, reconnaissables à leur blancheur étincelante sur cette image de Pléiades. Du fait de l’étroitesse des rues et des canaux secondaires de Venise, l’image comporte relativement peu d’ombres portées, ce qui contribue à sa grande luminosité en dépit des conditions d’éclairage hivernales.

L'actualité spatiale, du 26 janvier 2012
Source Cnes: http://image-cnes.fr/1-loeil-du-satellite/venise-le-grand-canal-et-la-place-saint-marc-vus-par-pleiades/

_________________
MINOLTA 5D - objectif Minolta 18/70 mm - zoom minolta 75/300 mm
SONY ALPHA 700 + Objectif Professionnel SIGMA EX 50-500mm F4-6,3 DG APO HSM EX

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tanka
Administrateur Adjoint
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3922
Age : 52
Localisation : Nantes
Loisirs : photos; peche ; astronomie; aéronautique
Points : 3425
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: DANS L’OEIL DU SATELLITE PLEIADES....   Dim 5 Fév 2012 - 21:02

Capbreton et Hossegor vues par Pléiades

Au bord de l’Océan Atlantique, dans le Sud-Ouest de la France, les stations balnéaires de Capbreton et d’Hossegor s’étendent de part et d’autre du port du Bourret. Sur la plage de Capbreton, à gauche de l’image, un groupe de blockhaus datant de la seconde guerre mondiale illustre l’impressionnant recul des côtes sous l’effet de l’érosion marine. Bâtis à plus de 80m de la mer en 1943, ils sont aujourd’hui submergés à chaque marée haute.

Sur la droite de l’image, on distingue particulièrement bien le lac marin d’Hossegor, lequel se vide et se remplit au rythme des marées. Doté d’une bande d’observation inédite dans le bleu, on voit que Pléiades se révèle particulièrement adapté pour évaluer la hauteur des fonds en fonction de la couleur de l’eau.


La plage de Capbreton et le lac marin d’Hossegor.
Crédits: CNES 2012
Le littoral constitue un des domaines d’application privilégiés des images Pléiades. Les images à haute résolution sont en effet de précieux outils pour le suivi de son évolution, qu’il s’agisse par exemple de l’érosion des cordons dunaires ou de l’ensablement des passes.

L'actualité spatiale, du 30 janvier 2012
Source Cnes: http://image-cnes.fr/1-loeil-du-satellite/capbreton-et-hossegor-vues-par-pleiades/

_________________
MINOLTA 5D - objectif Minolta 18/70 mm - zoom minolta 75/300 mm
SONY ALPHA 700 + Objectif Professionnel SIGMA EX 50-500mm F4-6,3 DG APO HSM EX

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tanka
Administrateur Adjoint
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3922
Age : 52
Localisation : Nantes
Loisirs : photos; peche ; astronomie; aéronautique
Points : 3425
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: DANS L’OEIL DU SATELLITE PLEIADES....   Sam 11 Fév 2012 - 19:37

Toulouse, ville rose et berceau de l’image satellite

Acquise en janvier 2012, cette image du satellite Pléiades révèle la couleur des toits de Toulouse et nous rappelle qu’elle porte bien son surnom de « ville rose ». Mais Toulouse, c’est aussi la capitale européenne du spatial et le berceau des satellites d’observation de la Terre. Bien avant Pléiades, c’est en effet au CNES à Toulouse qu’est né le satellite Spot 1 en 1986, premier d’une filière qui, depuis 25 ans, scrute la planète et fournit des images de très haute qualité.

Depuis la mise en orbite de Pléiades, le 16 décembre 2011, les équipes du CNES à Toulouse effectuent la « recette en vol », étape indispensable avant l’exploitation opérationnelle du satellite. Dans les minutes qui ont suivi la séparation de la fusée Soyouz, c’est d’abord le déploiement des panneaux solaires qui a été contrôlé avec attention, suivi d’une série de vérifications aboutissant à l’acquisition des premières images dès le 20 décembre.


Toulouse, surnommée la "ville rose" par Pléiades.
Crédits: Pléiades 1A, CNES 2012
A l’issue de cette période très intense qui durera jusqu’à fin février, le CNES se sera assuré que Pléiades est bon pour le service. Le satellite, son instrument à très haute résolution et l’ensemble des systèmes au sol qui permettent la programmation des acquisitions, la réception des images et leur traitement auront fait l’objet d’un bilan de santé complet.

La recette en vol repose au CNES sur une dizaine de métiers, afin de contrôler l’agilité du satellite, c’est-à-dire sa capacité à basculer rapidement pour ensuite viser successivement et précisément plusieurs zones d’intérêt, la qualité des images fournies par l’instrument, ou encore la précision de mesure de la position du satellite sur son orbite. Objectif: s’assurer que le comportement en vol de Pléiades est bien conforme aux objectifs définis sur le papier. Et c’est une bonne nouvelle, les résultats dépassent les prévisions…

L'actualité spatiale, du 6 février 2012
Source Cnes: http://image-cnes.fr/1-loeil-du-satellite/toulouse-ville-rose-et-berceau-de-limage-satellite/

_________________
MINOLTA 5D - objectif Minolta 18/70 mm - zoom minolta 75/300 mm
SONY ALPHA 700 + Objectif Professionnel SIGMA EX 50-500mm F4-6,3 DG APO HSM EX

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tanka
Administrateur Adjoint
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3922
Age : 52
Localisation : Nantes
Loisirs : photos; peche ; astronomie; aéronautique
Points : 3425
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: DANS L’OEIL DU SATELLITE PLEIADES....   Ven 17 Fév 2012 - 20:56

L’Andalousie vue par Pléiades... Une image qui sort de l’écran

Vous voyez double ? C’est normal…. Cette image est un anaglyphe, une combinaison de 2 images permettant de voir le relief, grâce à des lunettes avec 2 filtres de couleurs différentes.Vos enfants en ont certainement une paire à la maison. Dans le cas contraire, vous trouverez sur Internet des explications pour les fabriquer simplement. Sur cette image, la sensation de relief est spectaculaire.

Il s’agit des environs de Grenade, en Andalousie au Sud de l’Espagne, à proximité des montagnes de la Sierra Nevada. L’image, qui couvre une zone de 9km sur 5km environ, a été pivotée, le Nord est à droite. La vision stéréo, avec un relief légèrement accentué, met en évidence les cultures en terrasse, les champs d’oliviers et les zones habitées.

En haut à gauche, on voit une petite partie de la ville de Grenade. La zone sombre est une vallée où coule le Rio Darro. La route principale est l’autoroute A92. L’altitude varie entre 750m et 1200m. A gauche de l’image, le palais de l’Alhambra, un ensemble fortifié de bâtiments situés sur la colline de la Sabika, qui domine la plaine et la ville de Grenade, et qui fait face au quartier populaire et pittoresque de l’Albaicin. Parmi ces bâtiments se trouvent notamment le palais mauresque qui fait la gloire de l’Alhambra ainsi que le palais renaissant de Charles Quint.


Cette photo de Grenade en 3D a été prise le 10 février 2012 par le satellite Pléiades.
Crédits: Pléiades 1A, CNES 2012
A environ 700km d’altitude et à une vitesse de plus de 27000km/h, le satellite Pléiades a acquis ce couple d’images le 20 décembre 2011, quelques jours seulement après son lancement. Entre les 2 acquisitions, le satellite avec son capteur à haute résolution s’est déplacé d’environ 120km, tout en pivotant sur son axe pour viser la même zone.

La vision stéréo de Pléiades, c’est-à-dire la possibilité d’acquérir plusieurs images d’un même site, est très performante grâce à l’agilité du satellite. Au-delà de l’image anaglyphe au relief impressionnant, la capacité stéréoscopique de Pléiades sert surtout aux utilisateurs des images pour extraire une cartographie du relief de la zone observée. On parle de modèle numérique d’élévation.

L'actualité spatiale, du 11 février 2012
Source Cnes: http://image-cnes.fr/1-loeil-du-satellite/landalousie-vue-par-pleiades-une-image-qui-sort-de-lecran/

_________________
MINOLTA 5D - objectif Minolta 18/70 mm - zoom minolta 75/300 mm
SONY ALPHA 700 + Objectif Professionnel SIGMA EX 50-500mm F4-6,3 DG APO HSM EX

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tanka
Administrateur Adjoint
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3922
Age : 52
Localisation : Nantes
Loisirs : photos; peche ; astronomie; aéronautique
Points : 3425
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: DANS L’OEIL DU SATELLITE PLEIADES....   Lun 20 Fév 2012 - 21:48

Manteau blanc sur la ville rose

Mardi 14 février, la neige a fait son retour à Toulouse et sur les Pyrénées. Avec les températures très basses, la neige tombée la semaine précédente n’avait pas encore fondu.

Pléiades tout schuss au-dessus de Toulouse
Même si les records absolus n’ont pas été dépassés, une vague de froid d’une telle intensité sur une période aussi longue reste rare. A Toulouse, il faut remonter à février 1963 pour retrouver les températures atteintes le 8 et le 9 février (-10,3°C et -12,5°C au matin).

C’est également le 8 février, par une matinée ensoleillée mais très froide, que le satellite Pléiades a pris cette image étonnante de Toulouse sous la neige. Tous les espaces verts sont encore couverts de neige, le Grand-rond et le jardin des plantes, la prairie des filtres et le parc des Abattoirs au bord de la Garonne, etc. Exception, la pelouse du stadium recouverte d’une bâche pour la protéger des intempéries. Le canal du Midi, notamment au niveau des Pont-Jumeaux est également partiellement gelé en surface. Sur la Garonne, le courant est plus important mais le petit bras de la Garonne est également gelé près du pont Saint Michel.


Cette image de Toulouse sous la neige a été prise le 9 février par Pléiades 1A.
Crédits: Pléiades 1A, CNES 2012
Techniquement, cette image du satellite Pléiades donne une bonne idée de la grande dynamique de son instrument, sa capacité à distinguer de faibles différences de luminosité. C’est très important pour les cartographes qui s’en serviront pour la mise à jour des cartes urbaines. Sur les logiciels professionnels du CNES ou de l’IGN, les produits images à 50cm de résolution sont encore plus spectaculaires.

L'actualité spatiale, du 15 février 2012
Source Cnes: http://image-cnes.fr/1-loeil-du-satellite/manteau-blanc-sur-la-ville-rose-pleiades-tout-schuss-au-dessus-de-toulouse/

_________________
MINOLTA 5D - objectif Minolta 18/70 mm - zoom minolta 75/300 mm
SONY ALPHA 700 + Objectif Professionnel SIGMA EX 50-500mm F4-6,3 DG APO HSM EX

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tanka
Administrateur Adjoint
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3922
Age : 52
Localisation : Nantes
Loisirs : photos; peche ; astronomie; aéronautique
Points : 3425
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: DANS L’OEIL DU SATELLITE PLEIADES....   Jeu 23 Fév 2012 - 20:57

Manhattan, une pléiade de gratte-ciel en 3D

Après l’image de Grenade en relief publiée le 11 février, vous n’allez pas regretter d’avoir investi dans vos lunettes à verres colorés. Voici une superbe représentation 3D de l’île de Manhattan à New York. L’agilité du satellite Pléiades a permis de prendre une série d’images très obliques. Représentées sous forme d’anaglyphe (avec les couleurs rouge et bleue), elles font ressortir le relief des gratte-ciel du cœur économique et culturel de « The Big Apple ».

L’illustration montre deux vues en 3D
La première couvre le Sud de Manhattan avec le pont de Brooklyn et le pont de Manhattan, Chinatown et, bien sûr, « Ground Zero », l’emplacement des tours jumelles du World Trade Center. Allez faire un tour du côté du port maritime « Pier 17 ». On distingue très nettement les mâts de grands voiliers amarrés le long du port parmi lesquels le Flying P-Liner Peking, ainsi que des bateaux-musées. La seconde illustration montre la partie Nord avec quelques gratte-ciel célèbres et l’extrémité de Central Park.


Cette photo de manhattan en 3D a été prise le 15 février par Pléiades.
Crédits: Pléiades 1A, CNES 2012
Avec les lunettes, les gratte-ciel semblent transpercer l’écran. Les amoureux de New York reconnaîtront au Sud le Manhattan Municipal Building, la Tour Gehry, une des constructions les plus récentes, et le Woolworth Building, une des plus anciennes. Au Nord, la plus haute tour est l’Empire State Building. Il y a aussi le Chrysler Building, le Rockefeller Center et bien d’autres… La dernière image, une vue à la verticale facilite le repérage pour ceux qui ne sont pas encore à l’aise avec les lunettes 3D.

En enlevant les lunettes et en observant attentivement l’anaglyphe, il est possible de comprendre comment fonctionne cette représentation tridimensionnelle. Au premier plan, le motif bleu est décalé à gauche du motif rouge. A l’arrière plan, c’est l’inverse et au centre, le décalage est peu perceptible. C’est lié directement à la différence de parallaxe entre chaque pixel des 2 images prises par Pléiades au moment où le satellite survolait New York.

Pour en savoir un peu plus sur la vision stéréo de Pléiades et sur le quartier de Manhattan vu par les satellites Spot et Pléiades.

L'actualité spatiale, du 17 février 2012
Source Cnes: http://image-cnes.fr/1-loeil-du-satellite/manhattan-une-pleiade-de-gratte-ciel-en-3d/

_________________
MINOLTA 5D - objectif Minolta 18/70 mm - zoom minolta 75/300 mm
SONY ALPHA 700 + Objectif Professionnel SIGMA EX 50-500mm F4-6,3 DG APO HSM EX

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tanka
Administrateur Adjoint
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3922
Age : 52
Localisation : Nantes
Loisirs : photos; peche ; astronomie; aéronautique
Points : 3425
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: DANS L’OEIL DU SATELLITE PLEIADES....   Sam 25 Fév 2012 - 19:49

L’irrigation vue par le satellite Pléiades à Olton

Dans la moitié Ouest des Etats-Unis, au Nord du Texas, à mi-chemin entre Dallas et Albuquerque, le satellite Pléiades 1A a pris cette image d’Olton le 27 janvier 2012. Les motifs géométriques sont étonnants, la route principale qui marque la diagonale de l’image, les routes à angle droit qui délimitent des carrés et, surtout, les cercles parfaits avec des sillons qui font penser à des disques vinyles. Ce sont de grandes parcelles agricoles irriguées.

Il s’agit ici d’irrigation par pivot, des grands arroseurs qui pivotent sur un axe central, comme on peut également en voir en France dans les régions de culture du maïs. L’agriculture irriguée est l’activité principale de la région, avec du blé, du maïs, du sorgho et du coton. Du Nord au Sud, la partie centrale des Etats-Unis est le cœur agricole du pays.


Cette image d'Olto au Nord duTexas a été prise le 7 février 2012.
Crédits: Pléiades 1A, CNES 2012
Dans les années 50, les premiers systèmes d’irrigation pivot étaient actionnés par de l’eau sous pression. Aujourd’hui, ce sont souvent des moteurs électriques ou hydrauliques. Aux États-Unis, l’irrigation constitue le socle du développement agricole de l’Ouest depuis le 19ème siècle. Le Texas est un des principaux états consommateurs d’eau aux Etats-Unis. Près des deux tiers de l’eau est utilisée par l’agriculture.

Dans le monde, selon la FAO (Organisation des Nations Unies pour l’agriculture et l’alimentation), 70% en moyenne des prélèvements d’eau sont utilisés pour l’irrigation et les besoins sont en augmentation. L’optimisation des quantités d’eau utilisée en agriculture est donc de plus en plus nécessaire, en recherchant des systèmes d’irrigation plus efficaces.

L'actualité spatiale, du 22 février 2012
Source Cnes: http://image-cnes.fr/1-loeil-du-satellite/agriculture-au-texas-l-irrigation-vue-par-le-satellite-pleiades-a-olton/

_________________
MINOLTA 5D - objectif Minolta 18/70 mm - zoom minolta 75/300 mm
SONY ALPHA 700 + Objectif Professionnel SIGMA EX 50-500mm F4-6,3 DG APO HSM EX

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tanka
Administrateur Adjoint
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3922
Age : 52
Localisation : Nantes
Loisirs : photos; peche ; astronomie; aéronautique
Points : 3425
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: DANS L’OEIL DU SATELLITE PLEIADES....   Mar 28 Fév 2012 - 19:18

Au-dessus du toit du monde...

8848m, c’est l’altitude du sommet de l’Everest, dans le massif de l’Himalaya, à la frontière entre le Népal et la Chine. Et 694km, c’est l’altitude du satellite Pléiades 1A lorsqu’il prend le 1er février 2012 cette image du plus haut sommet du monde. Dès 1920, l’Everest et ses conditions climatiques extrêmes attirent les alpinistes, Georges Mallory y trouve la mort en 1924 après les trois premières expéditions européennes. C’est en mai 1953 que le britannique Edmund Hillary et le népalais Tensing Norgay posent le pied au sommet. La première ascension française est dirigée par Pierre Mazeaud en octobre 1978.


Cette photo de L’Everest, vu depuis le promontoire de la Terre, a été prise par le satellite Pléiades le 7 février 2012.
Crédits: Pléiades 1A, CNES 2012
Cette image en couleurs naturelles met en évidence la morphologie de l’Everest. Le pic en forme de tétraèdre avec ses arêtes rectilignes et ses trois faces au Sud-Ouest, à l’Est et au Nord, la plus difficile. La finesse de l’image Pléiades, avec soixante-dix centimètres de résolution, permet également d’apprécier les détails de la langue des glaciers et des vallées glaciaires.

Le contraste est spectaculaire entre les zones enneigées et la couleur des roches nues. La limpidité de l’atmosphère accentue l’impression de relief. Janvier est le mois le plus froid avec des températures pouvant atteindre -60°C au sommet. En mai, les conditions sont les plus favorables pour les alpinistes. C’est au mois de mai que les grandes « premières » sur l’Everest ont été réussies, même si des tempêtes de neige surprennent régulièrement les candidats à l’ascension. Le parc national de Sagarmatha, où se situe le versant népalais de l’Everest, est inscrit depuis 1979 au patrimoine mondial de l’UNESCO.

L'actualité spatiale, du 27 février 2012
Source Cnes: http://image-cnes.fr/1-loeil-du-satellite/au-dessus-du-toit-du-monde-l’everest-vu-par-le-satellite-pleiades-1a/

_________________
MINOLTA 5D - objectif Minolta 18/70 mm - zoom minolta 75/300 mm
SONY ALPHA 700 + Objectif Professionnel SIGMA EX 50-500mm F4-6,3 DG APO HSM EX

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tanka
Administrateur Adjoint
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3922
Age : 52
Localisation : Nantes
Loisirs : photos; peche ; astronomie; aéronautique
Points : 3425
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: DANS L’OEIL DU SATELLITE PLEIADES....   Mer 7 Mar 2012 - 20:22

Le Viaduc de Millau, quand les projets ambitieux se concrétisent…

Ils partagent une date anniversaire commune, le Viaduc de Millau a été mis en service le 16 décembre 2004. Le satellite Pléiades 1A a été lancé depuis la Guyane le 16 décembre 2011. Dans les 2 cas, ce sont des projets très ambitieux qui ont abouti au succès après des années de travail où la réalité a progressivement rejoint la fiction, ou plutôt les prévisions et les plans.

Deux belles réussites du savoir-faire français… Permettant à l’autoroute A75 de traverser la vallée du Tarn, le Viaduc de Millau est le pont de tous les records. Le pont routier le plus haut du monde avec un ensemble pile-pylône atteignant 343m, un tablier à 270m au-dessus du Tarn. C’est aussi le pont haubané le plus long, avec 2460m. Les études démarrent en 1987. C’est en juillet 1996 que la solution de Michel Vilorgeux et Norman Foster est retenue. La première pierre est posée en décembre 2001. La jonction entre les parties Nord et Sud du tablier est effectuée en mai 2004. L’inauguration aura lieu 6 mois plus tard.


Cette image du Viaduc de Millau a été prise par le satellite Pléiades le 16 février 2012.
Crédits: Pléiades 1A, CNES 2012
Pour le satellite Pléiades, les premières études remontent à 1999. Le CNES signe le contrat de développement avec Astrium en octobre 2003. 1h après le lancement, dans la nuit du 16 ou 17 décembre 2011, c’est l’ouverture des panneaux solaires et le début des opérations de recette en vol pour les équipes du CNES. Les premières images sont acquises le 20 décembre. A 694km au-dessus de la vallée du Tarn, Pléiades 1A a pris cette image du Viaduc de Millau le 7 janvier 2012, 3 semaines après son lancement. On peut apprécier l’impressionnante longueur du pont. Les ombres portées, avec un soleil d’hiver assez bas, donnent une idée de la hauteur des piliers. Le haut de l’image est orienté vers l’Ouest.

Cette image a une valeur toute symbolique pour les équipes techniques du CNES. Les ingénieurs en charge de la qualité des images se servent de simulations produites à partir de photographies aériennes pour définir les principales caractéristiques de l’instrument de prise de vue. Dans le cadre du programme d’accompagnement ORFEO (programme bilatéral France - Italie, ORFEO comprend les système Pléiades et Cosmo-Skymed), le Viaduc de Millau est l’un des sites qui a fait l’objet de simulations similaires à partir de septembre 2004.

Aujourd’hui, la réalité rejoint et dépasse la simulation ! Dans quelques jours, la recette en vol sera achevée. Pléiades sera déclaré « bon pour le service » et son exploitation opérationnelle et commerciale commencera.

L'actualité spatiale, du 06 mars 2012
Source Cnes: http://image-cnes.fr/1-loeil-du-satellite/le-viaduc-de-millau-vu-par-le-satellite-pleiades-quand-les-projets-ambitieux-se-concretisent/

_________________
MINOLTA 5D - objectif Minolta 18/70 mm - zoom minolta 75/300 mm
SONY ALPHA 700 + Objectif Professionnel SIGMA EX 50-500mm F4-6,3 DG APO HSM EX

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tanka
Administrateur Adjoint
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3922
Age : 52
Localisation : Nantes
Loisirs : photos; peche ; astronomie; aéronautique
Points : 3425
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: DANS L’OEIL DU SATELLITE PLEIADES....   Ven 16 Mar 2012 - 1:16

Hong-Kong, des buildings, des containers et des navires…

Après New-York en 3D, cap sur l’Asie avec une image spectaculaire du port de Hong-Kong. La finesse des détails et le contraste des couleurs fait d’abord penser à une photographie prise par le hublot d’un avion. Pourtant, il s’agit bien d’une image prise par le satellite Pléiades 1A, le 1er février 2012, à 694km d’altitude.

Entre la rivière des perles et la mer de Chine, Hong Kong, la ville verticale, est une des plus denses du monde et une des principales places financières. Sa position stratégique lui a également permis de devenir un des principaux hubs de transport maritimes et un des 3 premiers port mondiaux pour le transport de containers, derrière Shanghaï et Singapour. Ce sont les buildings et l’impression de relief qui s’en dégage qui donnent une idée de l’agilité du satellite Pléiades, mise en évidence sur cette image par sa capacité à effectuer des prises de vues très obliques.


Cette image du port de Hong Kong a été prise par le satellite Pléiades le 16 février 2012.
Crédits: Pléiades 1A, CNES 2012
Sur cette image, ce qui impressionne le plus, c’est le port Victoria, avec ses grues, ses containers innombrables et les navires de toutes tailles, avec des sillages plus ou moins marqués selon la vitesse.Des containers innombrables ? Pas tout à fait. Grâce à la très haute résolution de Pléiades, encore meilleure sur les images d’origine, on peut compter individuellement les containers, les véhicules sur les voies rapides ou les haubans du pont suspendu qui matérialise l’entrée du port.

Une telle image illustre bien l’importance des satellites d’observation pour la surveillance des activités maritimes, à proximité des zones portuaires ou au large.

L'actualité spatiale, du 13 mars 2012
Source Cnes: http://image-cnes.fr/1-loeil-du-satellite/hong-kong-vu-par-le-satellite-pleiades-1a-des-buildings-des-containers-et-des-navires/

_________________
MINOLTA 5D - objectif Minolta 18/70 mm - zoom minolta 75/300 mm
SONY ALPHA 700 + Objectif Professionnel SIGMA EX 50-500mm F4-6,3 DG APO HSM EX

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tanka
Administrateur Adjoint
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3922
Age : 52
Localisation : Nantes
Loisirs : photos; peche ; astronomie; aéronautique
Points : 3425
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: DANS L’OEIL DU SATELLITE PLEIADES....   Ven 13 Avr 2012 - 23:25

Une pleine lune en relief avec le satellite Pléiades

C’était le 9 janvier dernier, la première pleine lune de l’année 2012. Le satellite Pléiades était là pour immortaliser l’évènement, pas seulement pour la beauté du spectacle mais parce que la Lune est une « cible » très intéressante pour les activités de recette en vol. A l’abri des perturbations atmosphériques, il est possible de calibrer finement l’instrument optique de Pléiades sur les mers et les cratères lunaires.

Cerise sur le gâteau, Pléiades a également réalisé une première en prenant, grâce à son agilité, 2 images en stéréo de la face visible de la Lune. Voilà donc la première image tridimensionnelle de notre satellite naturel à partir d’un satellite d’observation de la Terre ! Les 2 images ont été prises alors que le satellite Pléiades occupait 2 positions diamétralement opposées sur son orbite à 694km d’altitude. 2 points de vue séparés de près de 14.100km. C’est cet écart qui crée les différences entre la couleur rouge et la couleur cyan qui vous permet, avec des lunettes adaptées, de voir la Lune en 3 dimensions.


Cette photo de la Lune en 3D a été prise par le satellite Pléiades le 27 mars 2012.
Crédits: Pléiades 1A, CNES 2012
Cette parallaxe, effet de la différence de points de vue, est connue depuis l’antiquité en astronomie. Les grecs Aristarque, Eratosthène, Hipparque, Ptolémée ont utilisé cette méthode pour mesurer distance des objets du Système Solaire et des astres. En 1751, l’abbé de Lacaille et Joseph de Lalande, à Berlin et au Cap, effectuent la première mesure précise de distance de la Terre à la Lune. Remarque, en raison des conditions de prise de vue et pour pouvoir utiliser les lunettes 3D, l’image est pivotée de 90° par rapport à la représentation « habituelle » de la Lune. Le grand cratère Tycho Brahe, ici à droite, est ainsi situé dans l’Hémisphère Sud de la Lune.

Pléiades immortalise les dix ans de SPOT 5
Dans la série des images insolites, Pléiades a réussi à photographier… un autre satellite. Il s’agit du satellite français SPOT 5 qui fêtera ses 10 ans en orbite le mois prochain. A proximité d’un passage au-dessus du Pôle, les équipes du CNES ont programmé un basculement de Pléiades de 180° pour viser SPOT 5, défilant sur une orbite environ 100km plus haut.


Image en couleurs du satellite SPOT 5 vu par le satellite Pléiades. Image acquise en février 2012 pendant la recette en vol.
Crédit image: CNES - Astrium
Sur l’image en couleurs, on distingue très bien la forme caractéristique des panneaux solaires de SPOT 5, les 2 instruments HRG (Haute Résolution Géométrique). Les zones très lumineuses correspondent aux reflets de la lumière du soleil sur le revêtement du satellite. Les 2 satellites Pléiades et SPOT 5 volent à environ 27000km/h mais pas sur la même orbite. Le flou visible sur l’image provient du fait que SPOT 5 est trop près de Pléiades, dont l’instrument est focalisé pour une distance à la cible de 694km.

L'actualité spatiale, du 4 avril 2012
Source Cnes: http://image-cnes.fr/1-loeil-du-satellite/une-pleine-lune-en-relief-avec-le-satellite-pleiades/

_________________
MINOLTA 5D - objectif Minolta 18/70 mm - zoom minolta 75/300 mm
SONY ALPHA 700 + Objectif Professionnel SIGMA EX 50-500mm F4-6,3 DG APO HSM EX

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tanka
Administrateur Adjoint
avatar

Féminin
Nombre de messages : 3922
Age : 52
Localisation : Nantes
Loisirs : photos; peche ; astronomie; aéronautique
Points : 3425
Date d'inscription : 02/05/2005

MessageSujet: Re: DANS L’OEIL DU SATELLITE PLEIADES....   Mar 15 Mai 2012 - 23:37

Pléiades 1A observe EnviSat

Le 15 avril dernier, le satellite imageur Pléiades du CNES a pris en photo à la volée le satellite EnviSat de l’ESA alors qu’il passait à une distance de 100km. Les équipes du CNES ont en effet mobilisé Pléiades 1A, sa très haute résolution et son exceptionnelle agilité, pour fournir des images d’EnviSat à leurs collègues de l’ESA, investiguant sur l’état du satellite qui a subitement cessé d’envoyer des données le 8 avril.


Le satellite EnviSat de l’ESA pris en photo par le satellite Pléiades du CNES.
Crédits image: CNES
Les images ci-dessus montrent le corps principal et les panneaux solaires d’EnviSat. Actuellement, des observations complémentaires sont effectuées à travers le monde, la communauté spatiale internationale s’est mobilisée pour tenter de sauver le satellite en perdition.

L'actualité spatiale, du 20 avril 2012
Source Cnes: http://image-cnes.fr/1-loeil-du-satellite/pleiades-1a-observe-envisat/

_________________
MINOLTA 5D - objectif Minolta 18/70 mm - zoom minolta 75/300 mm
SONY ALPHA 700 + Objectif Professionnel SIGMA EX 50-500mm F4-6,3 DG APO HSM EX

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: DANS L’OEIL DU SATELLITE PLEIADES....   

Revenir en haut Aller en bas
 
DANS L’OEIL DU SATELLITE PLEIADES....
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "O&P": dans l'oeil du paradoxe
» [Butcher, Jim] Dresden Files - Tome 1: Dans l'oeil du cyclone
» [Chesbro, Georges] Hémorragie dans l'oeil du cyclone mental
» une coquetterie dans l'oeil
» INSÉRER UNE IMAGE DANS L'IRIS DE L'OEIL

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
PASSION RADIO et PHOTOS :: INFOS ( ***** ici on parle technique , on donne des infos , etc ... ********* ) :: DIVERS :: Le coin des Astronomes-
Sauter vers: